Mini make-over

The Tiny Tailoress Mini Make OverThe Tiny Tailoress Mini Make Over

Olala how I dreamt of this skirt !

I love wearing a black little skirt. I could wear one every day. But the one I had is really worn out. I knew I had to make something of this circle skirt and the thick stretchy jersey would be perfect for a mini.

I had an idea of what I wanted, and I decided this easiest way to do it was to make a quick muslin and draw the lines on it. So I used a red crappy rayon knit, cut a big rectangle, sewed it into a tube and made a few darts to get a fitted shape whitout being too tight around the hips.

Olala, j’avais vraiment très envie de jupe comme celle-ci !

Je voyais bien qu’il fallait que je fasse quelque chose de cette jupe cercle qui m’était un peu grande, et le tissus était parfait pour une jupe moulante.

J’avais une idée assez précise de ce que je voulais, et le plus simple était de faire une toile rapide et de dessiner les lignes de coupes dessus. J’ai donc commencé par coudre un tube dans un jersey tout naze, auquel j’ai rajouté quelques pinces pour avoir un volume assez ajusté, sans que ça tite trop sur le tissus. 

The Tiny Tailoress Mini Make-OverThe Tiny Tailoress Mini Make-Over

I stood in front of my mirror and drew the line with chalk. I also shorten the width under the hips line with quick seams along center back and center front (I think). Then I cut along the chalk lines I’d made and kept just the one (better looking) side. It took me under an hour to work out whole thing.

Je me suis plantée devant le miroir avec ma toile, et j’ai dessiné à la craie les lignes que je souhaitais obtenir. J’adore faire ça c’est vraiment rigolo. En plus cela ne m’a pris que très peu de temps. A la fin j’ai découpé le long de mon dessin et conservé un morceau de chaque pièce pour redessiner mon patron.

The Tiny Tailoress Mini Make-Over The Tiny Tailoress Mini Make-Over The Tiny Tailoress Mini Make-Over

When I got to cut my pieces into my circle skirt, I realised I had a few inches missing here and there ! It took me over an hour to figure it out, but it the end I managed to fit all the pieces, by cuttin the hips pieces into smaller parts and cut the back piece in two. So there are more lines on the final skirt than intended but I don’t mind it at all ! And see the last pic above ? That’s ALL I have left of fabric. Isn’t it awesome ?

I struggled a lot with the zipper across the waistband, the main reason being that there was too much fabric for my machine to handle… More-over, the machine tends to strech out the fabric, which is why the hem doesn’t look perfect.
I think I need to get a walking foot ! It should help when I need to sew thick fabric like this kind of jersey or maybe velvet or wool.

Quand j’ai voulu couper mes pièces, il me manquait quelques centimètres à droite et gauche. J’ai mis un moment à m’en sortir, mais finalement en taillant mes pièces de côté en différents morceaux j’arrivais à tout caser. Il y a donc plus de coupes que prévu mais ça me va très bien comme ça ! Et vous avez vu ce qu’il me restait comme tissu au final ? Presque RIEN !

J’en ai un peu sué avec mon zip, en partie parceque ma machine avec du mal à passer autant d’épaisseur de tissu, au niveau de la ceinture… En plus la couture a pas mal étiré le jersey au niveau de l’ourlet… j’aurais bien aimé que ce soit parfait ! zut ! Il parait qu’on peut atténuer cet effet grâce à un pied transporteur. Il va falloir que je m’équipe ! Ce serait aussi bien utile pour les velours ou la laine.

The Tiny Tailoress Mini Make-Over

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Apart from the hem curlying up, I don’t have much to say !
A part l’ourlet qui rebique un peu, je n’ai pas grand chose à dire !

tiny_tailoress_mini_makeover_notation

This project was really really fun.  Fitting the pieces into my fabric was time-consuming but I looove this kind of brain-wrecker things.
How about you ? Do you enjoy to alterate completely a readymade garment ? How do you proceed ?

Je me suis vraiment amusée avec ce projet, et j’adore porter cette jupe ! Ça m’a pris un temps fou de réussir à caser toutes mes pièces dans mon tissu, mais c’est le genre de casse-tête que j’adore.
Et vous, appréciez-vous transformer une fringue toute prête ? Comment procédez-vous ?

 

— — —

PS : Seen the new Mabel skirt from Colette ? It’s similar to this, and it looks easy to sew and easy to fit. Love it !
PS : Dans le même genre vous avez vu la jupe Mabel de Colette qui vient tout juste de sortir ? Elle a l’air vraiment top, facile à coudre et à ajuster !

Advertisements

Liebster Awards

J’ai reçu de ma chère Annie Coton un Liebster Award ! Woouhouu ! La même semaine j’ai aussi été taguée par Kalembredaine du blog “la tête ailleurs”. Mais késako ?

(scroll down for english)

« Les Liebster Awards ont été créés afin de promouvoir les blogs ayant relativement peu d’audience ou que l’on veut faire découvrir au plus grand nombre. Le principe est relativement simple :
Vous recevez un tag « Liebster Award » de la part d’un blogueur/d’une blogueuse ayant lui-même participé à cette chaîne.
Vous partagez 11 anecdotes sur vous.
Vous répondez aux 11 questions qui vous sont posées.
Vous posez à votre tour 11 questions.
Vous envoyez enfin un tag « Liebster Award » à une blogueuse qui compte moins de 200 abonné-e-s et que vous souhaitez faire connaître.
Vous informez la personne qui vous a nommée que vous avez rempli votre tâche. »

Il est très très difficile de trouver sur le net d’où vient cet award, puisqu’étant passé de bloggeur en bloggeur depuis au moins 4 ans (des décennies à l’échelle du net…), sans jury et sans règles strictes ou officielles puisqu’on voit bien qu’elles évoluent selon les réseaux et les pays.
Il semblerait que ce soit parti de l’Allemagne, “liebster” veut dire “le plus cher” en allemand. J’ai trouvé ces informations sur le site d’une bloggeuse elle-même à la recherche des origines de ce badge de mérite, qui s’est efforcée de creuser les fins fond du web, pour en conclure que… le liebster award n’est pas un award ! C’est plutôt une chaîne sympathique, sans chichi, sans “nomination” et sans “jury”, ouvertes donc à tous, qui vit par les bloggeurs et pour les blogeurs. Du coup je trouve que ça colle plutôt bien à notre communauté de couture DIY, où tout le monde apprend ensemble et partage ses goûts et ses connaissances…

J’ai donc planché sur la question…

Anecdotes :

1 – Mes grand-mères m’ont enseigné les rudiments de la couture à la main lorsque j’avais 7-8 ans et une amie de ma maman m’a appris à me servir d’une machine quand j’en avais 11.
2 – De 8 à 13 ans j’ai pensé devenir styliste, je cousais des vêtements de Barbie et dessinait beaucoup de tenues.
3 – Tout à l’heure j’ai fait tombé mes ciseaux de couture sans les voir et ça a fait un tel bruit que j’ai eu très peur et j’ai poussé un grand cri. Je suis donc maladroite et facilement effrayée.
4 – Si on me demandait de choisir entre ma M.A.C. et mon Mac, je pense que j’aurais du mal…
5 – Si je n’avais pas déjà une liste impossible de projets, je me ferais un pyjama tous les mois.
6 – J’ai séjourné plusieurs mois à deux reprises en Australie, c’est pour ça que je me la pète avec un blog bilingue. (je réfléchis d’ailleurs à améliorer la situation sur le blog pour rendre la lecture plus claire \o/)
7 – Ma fringue préférée a été pendant près de trois ans la petite jupe H&M que tout le monde possède : un tube en jersey tout fin à 5€.
8 – Je chausse à peine 35.
9 – Mon enfance a été bercée par Aladdin et surtout Jasmine qui est mon héroïne de tous les temps. J’attends avec impatience la prochaine fête costumée où j’aurais la possibilité de me coudre une tenue à la Jasmine pour remplacer le déguisement d’enfant que j’avais et dans lequel je ne rentre malheureusement plus.
10 – Aujourd’hui j’ai acheté un pull en 10 ans chez Monoprix, mais il est vrai que les manches sont un peu courtes. Je suis aussi revenue avec une ceinture enfant qui me ravie.
11 – J’ai vu Lady Gaga en concert au parc des princes.

Les questions d’Annie Coton :

1- Quand est-ce que tu vas retenter la blouse Carme? Nous voulons une date!

Alors, comment dire… : j’ai calculé l’autre jour que ma liste de projets de couture m’emmenait déjà jusqu’à mi-août. J’ai ensuite une idée assez précise de ce que je veux coudre pour l’automne-hiver…  Cependant j’ai peur que sa Sérénissime Cotonnade ne me lâche pas tant que je n’aurai rien présenté, alors je me dis qu’il va bien falloir caser cette blouse dans mon agenda… Peut-être début juin ?

2- Révèle-nous en exclusivité mondiale ton prochain projet couture.

Un MAKE-OVER ! J’adore les make-overs. Je suis en train de découper une nouvelle jupe dans une ancienne en très bon état mais pas très saillante. J’ai peur du “fail” (gros jersey stretch à coudre sans surjeteuse…youpi) cependant si cela marche ce sera top ! Les cops sur Instagram on en eu un micro-aperçu… Je suis complètement à la bourre car je devais coudre cette jupe pour l’hiver, mais bon, vous savez ce que c’est…

3- Si ton porte-monnaie ressemblait au coffre-fort de Picsou, quels seraient tes prochains achats “couture”?

Je commencerais par m’acheter un appartement digne de se nom avec un vrai coin couture, et pourquoi pas rêver, une pièce entière même pour en faire un vrai studio ! Ensuite j’achèterais une surjeteuse-de-la-mort-qui-tue, et puis surtout je ferais faire un scan 3D de mon petit corps pour avoir ensuite un buste parfait réalisé !

4- Pourquoi as-tu eu envie d’ouvrir un blog?

Quand j’ai commencé à traîner sur Thread & Needles, je ne voyais pas trop pourquoi toutes ces filles tenaient un blog. Et puis au bout de quelques mois, j’ai compris une chose : tenir un blog c’est se donner une identité et une présence forte, ce qui est un atout MAJEUR pour s’intégrer à une communauté en ligne. Et cette communauté fort sympathique, j’ai eu envie d’y participer pleinement.
Et puis surtout, j’ai eu envie de partager ce que je fais, de montrer ma pratique de la couture. Je patronne pas mal, en petit peu en m’aidant de bouquins, et beaucoup en expérimentant. J’adore bidouiller/bricoler, je m’enrobe de papier nappe pour trouver une forme et dessiner un patron… j’ai l’air d’une momie. (Il me faut vraiment un buste digne de ce nom… ) A l’avenir j’ai très envie de montrer plus précisément comment est né et s’est construit un projet, et donner quelques clés aux camarades qui souhaiteraient s’essayer aux modèles…
Je me suis aussi dit que cela me forcerait à réfléchir sérieusement à mes projets, à ne rien bâcler et que cela m’aiderait à trouver un rythme de production. Alors je me suis lancée. Je ne regrette pas car ce gentil blog à répondu à toutes mes attentes et même bien au delà, notamment grâce aux rencontres, et au wearability projet qui a été une véritable révélation.

5- Quel est ton style? (quel est le type de création que tu aimes réaliser?)

J’aime bien les pièces intemporelles, qui ne semblent pas trop marquées par une décennie ou une tendance. Je cherche un équilibre entre classique et bohème. En art j’aime beaucoup la période 1890-1930, et je suis fascinée par l’influence qu’a eu le japon sur la création occidentale. D’un côté la peinture s’est inspirée des estampes japonaises dès le début du XXe avec les motifs fleuris, les formes cernées, l’étagement des plans, les grands aplats de couleurs (Klimt, Mucha, Matisse…) Et d’un autre côté le Japon a aussi influencé la naissance du design, on le voit bien sur l’art déco, mais cette fois les lignes sont géométriques et plus allégées… jusqu’au Bauhaus où les volumes deviennent ultra-fonctionnels et les lignes très épurées (Charlotte Perrian), une influence différente mais toute aussi forte de l’art nippon.
J’espère que je ne vous ai pas perdus avec mon blabla mais je trouve que cette période de l’art raconte assez bien mon esthétisme ^^. Concrètement je suis plus classique en hiver et plus bohème en été, comme beaucoup d’ailleurs, mais j’aimerais bien réussir à équilibrer cela ! Mon objectif, c’est aussi de me coudre des vêtements confortables mais avec un peu de détail, comme ma dernière robe en jersey avec les cordelettes aux ourlets.

6- Qu’as-tu envie d’apprendre en couture dans les prochains mois?

Je rêve de patronner et coudre un pantalon. Je ne porte quasiment aucun pantalon car ceux du commerce ne me vont pas du tout, mais DU TOUT. C’est pour cela que depuis 2-3 ans je me balade presque toujours en robe ou jupe, et je me lasse un peu… La couture me donner la possibilité de tout porter ! Alors que ma petite taille m’empêche de trouver vestes, manteaux, pantalons adaptés à ma morphologie en magasin. Maintenant tout est envisageable ! Cela me rend extrêmement heureuse, et cela fait beaucoup travailler mes méninges.

7- Quelle est la réalisation qui revêt le plus d’importance à tes yeux ?

J’ai été très émue lorsque j’ai fini ma Bellatrix de Papercut Patterns. C’était la première fois que je cousais une pièce avec une coupe un peu complexe et de belles fintions, sans aucune couture exposée, une jolie doublure, des poches soignées…  Et puis c’était la première fois que j’enfilais une veste type smoking qui m’allait bien !

8- Décris nous ton atelier idéal?

Un bel espace avec plein de lumière, quelques plantes, une vue sur un jardin (qui aurait une piscine), et tout cela dans un pays chaud et une ville sympa, comme Melbourne par exemple.
En vrai je voudrais juste avoir un atelier tout court, parce que pour l’instant je travaille sur mon bureau et ma table à repasser, entre mon lit et la porte, ce qui donne comme vous pouvez l’imaginer un espace particulièrement réduit et peu pratique.

9- Chez quel grand couturier aimerais-tu travailler?

Aucun ! Je suis pas une esclave non-mais ! Et puis j’essaie de prendre soin de ma santé… Plus sérieusement, j’aime énormément la maison Valentino, chaque défilé me donne envie de pleurer tellement je trouve cela beau… D’un autre coté, je suis très séduite par Chanel, qui sait toujours se renouveler (coucou Karl et merci), avec à la fois des robes vaporeuses et des tailleurs à la construction épatante. (à voir le dernier défilé !)

10- Quand couds-tu? A quelle fréquence?

Je dirais que je couds en moyenne tous les deux/trois jours. Mais je passe aussi beaucoup de temps à dessiner, à patronner, à lire des bouquins et regarder des vidéos sur le net, donc pour résumer, la couture, je la vis au quotidien ! En fait je pense que pour beaucoup d’entre nous, la couture relève plus d’un style de vie que d’un simple passe-temps, non ?

11- Où te fournis-tu principalement (pour tes tissus)?

Je suis parisienne alors jusque là j’ai principalement fait les boutiques de Montmartre. J’ai commencé à visiter quelques autres boutiques récemment (brin de cousette, france-duval Stalla, De Gilles…), et j’ai de plus en plus envie de travailler avec de matières naturelles et biologiques, donc je me renseigne et teste et espère dans les années à venir avoir des valeurs sûres que je peux coudre régulièrement. J’ai aussi très envie de m’essayer à la teinture naturelle…

A mon tour de faire circuler la tradition, et je vous invite donc à découvrir, où re-découvrir l’élégante couturière du blog “Le Coussin du Singe” à qui je pose ces quelques questions :

1 – Comment as-tu appris à coudre ?
2 – Qu’est-ce qui te plait le plus dans la pratique de la couture ?
3 –  Où puises-tu le plus d’inspiration pour tes projets de couture ? Quels sont tes influences ?
4 –  Peux-tu décrire ton style ?
5 – As-tu un patron favori ?
6 – Pochette ou PDF ?
7 – Si tu devais te débarrasser de tous tes outils de couture sauf cinq, quels seraient ces essentiels ? (hors MAC)
8 –  Quelques techniques aimerais-tu maîtriser ?
9 – L’astuce couture qui a changé ta vie ?
10 – Si tu pouvais te rendre à trois défilés de haute-couture, lesquels choisirais-tu ?
11 – As-tu d’autres passions que la couture ?

En attendant qu’elle réponde, allez faire un tour sur son blog !

— — —
My dear blogger friend Annie Coton gave me a “Liebster Award”, which is simple badge passed from blogger to blogger, with the attention to put under the spotlight non-famous bloggers.
I’m therefore answering to a few questions and I also have to give you guys some fun facts…

1 – My grandmas taught me basic hand-stitching when I was 7-8 years, and when I was around 12 years old my mum sent me over her friend’s place to learn how to use a machine.
2 – From 8 to 13 I wanted to be a fashion designer. I would sew barbie doll clothes and draw tons of outfits.
3 – Earlier I dropped my scissors on the floor behind my back, it made a huge noise and scared me so much I screamed. I am clumsy and easily frightened.
4 – If I was asked to chose between my MAC (sewing machine in french) and my mac, it would be very hard choose to make.
5 – If my sewing to do list was not that long already, I would sew a new pair of pajamas every months.
6 – I stayed twice in Australia for a few months, this is why I really wanted to make a bilingual blog. (I’m currently trying out solutions to make it clearer to read for you guys, because I know english/french in the same post is a bit of a mess ! If you’re happy I do write in english, please let me know to give me the courage to continue ! )
7 – My favourite piece of clothing was for three years was a very cheap black knit tube skirt from H&M that everyone owns here.
8 – My shoe size is barely 3.5(US)  or 2(UK)
9 – I’ve loved Disney movie Aladdin since I was a little girl, especially Jamsine princess who’s been my hero for as long as a I can remember. I secretly wait to have a costume party that will give me the opportunity to sew and wear a Jasmine outfit. I actually had one as a child but it’s been long since I could fit it…
10 – Today I baught a size 10years sweater and well, it’s true the sleeves are a little short. I also baught a kid’s belt at the same time and I’m so happy with it.
11 – I went to a Lady Gaga concert…


Now the questions from Annie Coton :

1- When will you get back to making a Carme Blouse ? We want a date !

Well, I’ve realized the other day that my sewing list takes me as far as mid-august already, and then I already have a pretty clear idea of what I want to sew next autumn and winter, so… I don’t know. I guess Annie won’t leave me alone until I sew it anyway, so might try and fit it into my june list ?

2- Tell us what your next project is !

A MAKE-OVER ! I love make-overs. I’m altering a simple circle jersey skirt to make a new fitted one instead. Maybe you saw some pieces on Instagram…

3 – If your wallet looked like Uncle Scrooge’s safe, what would be your next sewing purchase ?

Well if I had that much money I would start with buying a real apartment, in which I could set up a real sewing space, and maybe a sewing room actually ! Then I would buy an over-locker, and I would have my tiny body scanned and then have a real perfect dress form made for me.

4- Why did you want to start this blog ?

Well, at first I did not understand why so many sewer where blogging. Then I realized that blogging allowed you to have a strong presence on the web, and therefore be truly part of a community.
But the biggest reason is that I really wanted to share my project, and share HOW I did them, where the inspiration came from etc. I’m really planning to go on deeper about that with the next projects. I hope you guys will enjoy that and be inspired with it.
I also thought that blogging would drive me to be really serious about what I do, and help me find a good production rhythm. So I dived in ! I don’t regret it because it’s given me back what I expected and much much more ! Such as new friends, and deep thinking about what I want to sew and wear (see wearability project).

5- What is your style (what do you enjoy sewing) ?

I like timeless garments, those you don’t know what decade them came from. I also try and find a balance between classic and bohemian. I love the start of the 20th century, when the world of art and design was strongly inspired by Japan in two ways. First way was the colors, the organic subject, the dark lines (Klimt, Much, Matisse…) And then a bit later the influence was more into clean and pure lines. As you can see it in functional and geometric design (Art deco, Bauhaus, Charlotte Perrian).
This might sound a little weird, but I guess it sums up pretty well my tastes in design and clothing. More precisely, I’m a bit more class in winter and bohemian and summer, like a lot of women, but I’d like to try and balance that a little bit more. My other goal is to sew comfortable clothes with a bit of nice detail, like my last knit dress with the twisted trims.

6- What do you want to learn to sew in a close future ?

I would love to draft and sew a pants pattern. I don’t wear pants very often, simply because I can’t find any that fit me well in RTW. For over 2 years now I’ve been wearing dress and skirts 80% of the time. I would like to change that a little. Sewing is so great for me, because it means I can wear all the things I’ve never found my size like pants, jackets, coats… This makes me very very happy. I can’ wait to sew a whole wardrobe ! It keeps me up at night.

7- What’s your most important/cherished piece of clothing you sewed ?

Sewing the Papercut Patterns’ Bellatrix jacket was awesome. I was really move because it looks so lovely and I’d never sewn a more complex garment like that before. And I was also very happy to wear for the first time a blazer that fit me well !

8- Can you describe your dream studio ?

A huge space with lots of light, a few plants, a view over a garden (with a pool of course), and this would have to be in a hot country, and a nice city, like Melbourne for example.
More seriously, I just wish I had a studio at all, because until now I’ve been sewing on my desk and iron table, between my bed and my door, which is quite small and non practical, as you can imagine.

9- For which great couture designer would you like to work ?

None ! I don’t wish to be a slave ! I want to take good care of my heath… haha. I actually adore Valentino, each collection makes me want to cry, the clothes are so beautiful every time ! Chanel also has a special place in my heart, as I love how they present big flawy gowns and tailored suits at the same time. They’re also so good at surprising us and keeping the brand fresh (Hello Karl thank you !)

10- How often do you sew ?

I sew about 2-3 times a weeks, that’s a average. But I spend a lot of time researching, drawing, drafting, reading blogs and book and looking up video tutorials, so sewing is a big part of my daily life ! I think that there are a lot of us for whom sewing is more a lifestyle than a hobby, don’t you think ?

11- Where do you buy your fabric ?

Since I live in Paris I often go to the Montmartre shops, there are like 20 in the same area… I also started visiting other shops in other neighborhood, and I’ve been thinking more and more about try and get organic and or ethic fabrics. I’d love to have a list of durable and healthy material that I would sew frequently without having to look around the whole city every time I need a new shirt. I’m also think about trying natural diyes…

I am now tagging Alice from Le Coussin du Singe. Hop on there to check out her work !

Perfect wardrobe : color experiment

Lorsque j’ai commencé mon grand plan de garde-robe réfléchie, je me suis interrogée sur la question de la couleur. Si j’avais bien réussi à définir ma “saison” :  l’hiver, je n’arrivais pas vraiment à m’identifier à cette palette que l’on me proposait :

When I started to work on my  “perfect wardrobe plan”, I also tried to think about the colors. According to my complexion “winter” these are the colors that are supposed to make me look good. But I’m a but confused when I see them…

5_winter
C’est par ici pour trouver sa saison. You can find your season here.

Trop de rose, trop de vert, quoi ! du jaune ?? et pas beaucoup de couleurs neutres… Il est une chose de définir les couleurs qui vont soit-disant à son teint, s’en est une autre que de trouver celles qui nous vont à NOUS, pas juste à notre teint de manière et général, et qui nous PLAISENT. Parce qu’il faut aussi réussir à les marier et les équilibrer dans son placard.
Sans savoir vraiment où j’allais ou ce que je cherchais à faire, j’ai sorti presque tous mes imprimés. J’ai choisi de sélectionner mes imprimés parce que tous étaient des coups de coeur à l’achat, et beaucoup me permettent d’accessoiriser divers tenues tout au long de l’année. La plupart sont des pièces que j’ai BEAUCOUP portées.

There’s so much pink, green, and what do I see, yellow ?? I can’t even make out the neutral hues here… I think it’s great to know whare colors suit you, but find the colors that you like to wear, and know how to mix and match is a bit harder.  Cause at the end or the day (or the begining acutally) is that you manage to put on a outfit that is cohesive, that looks good on you, and that you enjoy wearing.
Whithout really knowing where I was going or what I wanted to do, I took out all my favorite prints. Most of them are garment I’ve loved buying and that I’ve worn for years, and help enlighten simple outfits all through the year.

On voit tout de suite une harmonie non ?!
Il y a des fringues de toutes les saisons donc je m’assurer que cela échantillonne bien une année complète.

Can’t you see the harmony right away ?
There are garments from each season in this pile, so I cover pretty all year with this sample.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Si l’on prend en compte les touches plus vives des imprimés on arrive sur un nuancier plus large :
Now I add all brighter colors to get a more extended palette.

Et là bim ! On arrive encore à des couleurs qui me plaisent, me vont, et que je porte. Et même la quantité des applats est assez juste. Par exemple, je porte avec joie beaucoup de bleu l’été, par contre même si j’adore le fushia qui apparaît qu’un chouillat ici, je n’ai qu’une seule robe de cette couleur là. J’ai ensuite réorganisé le tout, en prenant compte des quantités de teintes, et j’ai toutefois rajouté du gris, que je porte beaucoup et qui n’apparaissait pas à première vue dans mes applats. Le gris étant cependant obtenu en mélangent plusieurs couleurs, je crois que l’on peut dire qu’il n’était pas bien loin. ^^ Sur la gauche sont des couleurs de bases, et sur la droite des couleurs que je porte plutôt par touche l’hiver, ou bien en all-over l’été mais en essayant de ne pas trop en accumuler

Here again the colors from this one sample of a few garments, seemed to match exactly my tastes and most of my wardrobe ! Even the quantity of color expresses well what I like in colors or aime for. For example, I love to wear blue during spring and summer, and on the contrary even though I like fushia, I only have one piece of clothing that match this color. Then I decided to organize a litlle bit more my palette and put the neutral colors on one side, those I wear a lot (plus grey that was missing, but since it’s a kind of a mix between all colors it was here already I’d dare to say ^^ ) And towards the right are colors I dare to wear solid in summer, but trying not to have to much of them, or in smaller pieces in winter.

 

 

Cette méthode pour arriver à une palette n’est pas très conventionnelle je l’admets, mais au final, si l’on compare avec les couleurs indiqués pour ma “saison”  l’hiver, c’est assez proche. Mais j’aime mieux l’idée d’avoir une palette déjà testée, puisque j’ai puisé les couleurs dans ce que je porte déjà, et équilibrée en fonction des couleurs qui peuvent servir de base, et celles qui peuvent donner un coup de peps par-ci par-là.

I admit it is not a very conventional way to come up with a palette, but it works pretty well for me, and it is funny to see that the colors are not so far from the official “winter” palette. What I like with this palette I’ve come up with, it’s that the colors come precisely from garments I already wear and love, and it should be practical enough, with the seperation between neutral, and brigther colors to wear in small touches.

Je pose  maintenant mon nuancier de base à côté de ce que j’ai cousu depuis l’automne dernier. Cool, je n’ai pas cousu de couleur importable ! +1 pour bibi.
Here’s now the colors I’ve sewn these past months. They fit pretty well into my palette ! Don’t they ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA   >  4_couture

J’ai commencé cette expérience avec l’idée que je ne maîtrisais pas tout à fait les couleurs de ma garde-robe. Au final je vois qu’assez naturellement je me suis constitué ces dernières années une palette plutôt équilibrée.
Si j’avais gardé mes fringues parties dans le tas “à donner” au mois de janvier, je suis presque sûre que l’on aurait trouvé tout un tas de couleurs qui ne rentraient pas dans ce nuancier.
Je pense qu’il n’y a rien de mieux que la recherche personnelle pour répondre à des questions de cet ordre là. Se faire confiance est essentiel. Cela ne veut pas dire fermer les yeux et s’entêter sur des choix datant de 10 ans, mais plutôt trouver des outils propres et une démarche unique pour trouver réponses à ses questions. C’est ce que j’ai fait ici, en mélangeant intuition et logique.
Et comme on évolue chaque jour, les réponses changent aussi !

I started this experiment because I had the idea that I didn’t know what I was doing with my wardrobe color palette. In the end I realise that it is actually rather cohesive enough. And I’m pretty sure that if I could look into all the garments I gave away last january, I would find lots of colors that don’t match this palette.
In my opinion, personnal reasearch and experiment is the best to find answers to questions like this one. It is also important to trust your guts. I don’t mean being blind and stick to 10 year old choices, but rather find the tools and a unique process to sort out things in your own way. It is what I feel like I did here : mix intuition and logic.

Que vais-je faire maintenant de tout ça ?
Je pense imprimer, ou plutôt mettre dans mon smartphone cette palette, afin de l’avoir toujours avec moi lorsque je fais les magasins de tissus, les boutiques de fringues (ce qui est de moins en moins fréquent), ou bien encore les fonds de tiroirs des copines ^^. Non pas pour m’interdire quoi que ce soit, mais plutôt pour m’aider à garder un cap et un équilibre, et à trancher sur certains achats lorsque j’hésite… Dans les magasins de tissus  je me sens parfois complètement perdue. Lorsque cela fait déjà vingt minutes que je regarde tout un tas de rouleaux, j’ai l’impression de ne plus rien voir >_< Ça vous arrive aussi ?

So, what I am doing with all this now ?
I thought I would print, or rather copy into my smartphone this palette, in order to have it with me at all times, especially when I’m going fabric shopping, clothes shopping (less and less frequent), or when I’m sorting out garments friends want to give away. Not that I want to forbid my self colors out of this palette, rather I intend it as a helping tool to keep a clear direction and the right balance, and help me decide when I’m not sure about getting something.. Sometimes in fabric shops I get so confused, feeling drown in colors and patterns, not being able to see anything after 20mn among hundreds of rolls… don’t you get that feeling ?

 

 

Il y a plein d’articles à ce sujet, vous en avez sans doute déjà lus, voici une petite sélection de ceux qui m’ont plus :
There are so many articles about the subject of color in your wardrobe. You might have read some aldready, here are the ones I liked :

– Sarai from Colette, “Organizing your palette”.
– New at forty, “4 season color analysis”.
– Éleonore Klein, “De la couleur, et de sa répartition”.

 

Have a nice sunday !

Blue Revival

The Tiny Tailoress Blue Revival. Blog couture d'une petite parisienne. The Tiny Tailoress Blue Revival

Coucouuuuu

J’avais annoncé la dernière fois “me coudre un truc facile, rapide et qui m’ira comme un gant”. Facile, oui, comme un gant, à peu près, rapide, euh…. mmfrr…
J’ai eu envie de recréer un robe que j’ai portée pendant des années, car mignonne, confortable et facile à porter du début du printemps jusqu’à l’automne. Je l’ai patronnée de mémoire car comme une idiote, je l’avais balancée à la poubelle à cause de son état avancé d’usure, lors de mon grand tri de janvier, lorsqu’un folie dévastatrice s’était emparée de moi et m’avais conduite à balancer la moitié de mes fringues et planifier mes projets à venir. (voir ici l’analyse…) D’ailleurs, cette robe était dans le plan vous vous souvenez ? Youhouuu !

Hey there !

I told you last time I was planning to sew something quick easy and that would fit me perfectly. I did Easy, I did Good Fit, and I didn’t do QUICK. I never do…
My ambition was to recreate a dress I loved and wore for ages, but that I’d threwn away in january because it was just too worn out… I had gone a little crasy and threw a lot of clothes in january, and then decided on precisely on what in WANTed, NEEDed, and MUST sew. You can read all about it here if you missed the article. There are tons of cute sketches. ^^

tiny_tailoress_need_dress

Sur l’originale, les galons étaient des tresses, et là eu envie d’expérimenter un peu, et je me suis souvenue de ces cordons torsadés que je faisais quand j’étais petite. C’est HYPER facile ! Le seul souci c’est que j’ai dû les coudre à la main, ce qui était un peu long, en comparaison au reste qui s’est monté très rapidement. Surtout que j’ai laissé les bords à cru, ils roulottent gentillement. Ah au fait, c’est un jersey 100% coton France-Duval Stalla ! Je sais pas si je suis complètement fan, je le trouve un chouillat raide, mais il a une très belle couleur !

The original piece featured braided trims. For this project I felt like experimenting a little with knit, and I remembered those twisted ropes I used to make when I was a kid. It really is easy and quick to do. The longer part is to handstich them to your garment. The rest of the dress was sewn pretty easily so this handstiching felt quite time-consuming in comparison. If you wonder what th fabric is, its a France-Duval Stalla jersey knit. It’s 100% cotton, I love the color but I find it a tiny bit too stiff.

The Tiny Tailoress Blue Revival The Tiny Tailoress Blue Revival

The Tiny Tailoress Blue Revival

The Tiny Tailoress Blue Revival

Allez, une petite vidéo pour celle qui n’ont pas joué à ça lorsqu’elles étaient gosses ! (Spécial dédicasse à sa Sérénissime Cotonnade)

1 – Couper une bande dans le droit fil de 2,5 à 3 fois la longueur voulue.
2 – Tirer sur la bande pour qu’elle roule sur elle-même et forme un tube
3 – Tourner la mèche sur elle-même en la tendant bien, jusqu’à ce que la tension soit telle que de noeuds se forment si vous relâchez. (Il faut bien l’accrocher, moi je prends une épingle à linge et je la fixe à un meuble)
4- Pliez la mèche en deux, tout en tendant bien, puis relâcher, et POUF, c’est magique elle s’enroule toute seule !

Il faut bien fixer le bout pour que cela ne se désentortille pas trop. Attention si votre mèche est très longue, quand vous la pliez, aidez-là à s’entortiller doucement, sans quoi si vous relâchez d’un coup vous risquez d’être tout emmêlé.

I made a little video to show you how it works, in case you were not taught as a kid.

1- Cut a stripe of knit along the grainline, 2,5 to 3 times the wanted length.
2- Pull on the stripe to force it to roll on itself.
3- Twist the rope tight enough so that it would stard making knots if you’d loosen it. (Be sure to tie it securely. I usually tie it to a drawer handle with a clothespin.) 
4- Then fold the rope in too, placing your finger in the middle. Let go of it and Puff ! It’s done !

You will need to tie the tip so the twist doesn’t undo. Be careful if youre rope is very long, when you fold it you should help it twisting gently instead of letting it go its own way, or it might get really messy.

 

The Tiny Tailoress Blue Revival

Je vous montre aussi ces variations, issus du même procédés.
1 – La moitié de la bande est fine, l’autre 2 fois plus épaisse
2- Avec deux couleurs ça peut aussi être marrant !
3- En répétant le procédé une deuxième fois on obtient ce motif…

These are other experiments with the same process I wanted to share with you…
1 – One half of the stripe is thin, the other much larger
2- Could be fun with 2 different colors right ?
3- If you repeat the process you get this pattern…

Voilà, j’espère que mes petites expérimentations vous ont amusés ! ^^
Je n’ai pas parlé du patron, mais c’est simplement un t-shirt allongé et un peu creusé à la taille, avec des petites fronces aux manches. J’ai patronné le tout moi-même et ma foi, c’est pas trop mal ! Même si je trouve que les manches sont un peu trop larges… mais bon ce sera pour la prochaine fois !

I hope you had fun reading my little experiment !
I didn’t mention the pattern: it’s just a long t-shirt but I did make the waist narrower. It also has sheers on the sleeves. I drafted it all my-self and well, it’s not half bad right ? I jut wish the sleeves were narrower but… it will be for next time !

notation_blue_dress

Ouhhhh, pas mal ce score dis-donc ! J’ai enlevé un point au confort car j’ai du défaire et refaire l’encolure, et elle s’est un peu étirée, elle est aussi un peu plus large que prévu et bâille un peu sur mon épaule droite 😦

Heyyy, not bad right ? I just left off one point on comfort because I had to undo my neckline and it ha streched out a but. It is a bit wider than planned and tends to fall of my tiny right shoulder 😦

 

À LA PROCHAINE !

kiss kiss

Vide-atelier Paris 2014

vide_atelier_web

(There’s a quick word in english at the end of this post, I’m not forgetting anyone guys 🙂 )

Il y a des rencontres qu’on ne voit pas venir… Je ne sais pas si ce sont les meilleures, les plus inoubliables, ou juste les plus originales, mais elles ont sans aucun doute un goût des plus savoureux.

Lorsque j’ai commencé à coudre sérieusement l’an dernier, mon premier réflex a été de chercher sur internet les informations dont j’avais besoin pour mener à bien mes projets. En bonne COUTURIÈRE KAMIKAZE que je suis, je pars toujours dans des techniques que j’ignore, et j’ai avec plaisir découvert qu’internet était une MINE d’information en matière de couture ! Je le savais déjà à propos du DIY en général, provenant moi-même du milieu du design, très actif sur internet depuis… longtemps, mais je ne me doutais pas que la couture était aussi présente sur la toile.

Au delà des infos et des tutos, ce qui m’a frappée de plein fouet, c’est de découvrir autant de personnes qui, alors que la couture est une activité plutôt “solitaire”, sont complètement intégrées à une communauté hyper-active et ultra-solidaire. Comme sans doute beaucoup de filles françaises, (et quelques garçons?), j’ai découvert la communauté grâce au site Thread & Needles, “portail communautaire sur le thème de la couture, de la création textile et du Do It Yourself. Son but est de rassembler les créateurs et créatrices francophones au travers d’un espace commun, afin de leur permettre de partager leur passion !” Je remercie d’ailleurs Éléonore Klein, et tous ceux et celles qui l’ont suivie dans la création de ce projet, et qui continuent au jour le jour d’animer ce site. Honnêtement, pour avoir pas mal surfé sur la toile internationale, je crois bien qu’il n’y a aucun site aussi bien fait, tant par son ingénieuse conception, qui permet de tout partager facilement avec les autres needlenautes, que par la qualité du contenu, rédigé bénévolement, avec passion et intelligence, par les rédacteurs habituels ou ponctuels. (Éléonore j’espère que nos louanges ne te lassent pas trop ^^ Au fait, tu passes ?)

Tout ça pour dire qu’en quelques mois, absorbée par ce tumulte digital et couturesque (expresion volée ici), je me suis retrouvée à communiquer avec tout plein de gens dont j’ignorais jusque là l’existence mais qui me ressemblent beaucoup, à tenir moi-même un blog, et à chatter sur Instagram à 00h00 tous les soirs…
Et comme au bout d’un moment, ça nous titille de connaître les visages et les voix qui se cachent derrière les pseudos, j’ai eu l’occasion et  l’honneur de passer une soirée (formidable d’ailleurs) avec la gentille Annie Coton, que l’on ne présente plus… Ses placards débordant de tissus et la culpabilité se faisant de plus en plus pesante lors de ses virées à Montmartre (oui Annie je balance, tu pourras te venger plus tard) elle m’a proposé d’organiser un grand vide-atelier parisien, et j’ai trouvé l’idée fantastique !

Nous vous proposons donc de nous retrouver au choix :

Le samedi 19 avril, le samedi 26 avril, ou le 3 mai pour passer quelques heures à troquer/vendre nos tissus, patrons et autres fournitures qui ne trouvent plus leur place dans nos plaquards !

En vous rendant sur cette page doodle, vous pourrez donner vos disponibilité et nous vous annoncerons bien vite la date retenue ! Pour suivre la discussion sur le forum de Thread and Needles, c’est ici.

On espère que cela vous fera plaisir que ce sera l’occasion de faire un beau ménage de printemps, de faire aussi de belles rencontres, et de se détendre en parlant chiffons et en se faisant un petit goûter ^^.
On a pensé dès le départ à tous ceux et celles qui n’habitent pas Paris ou sa région… On leur fait des gros bisous ! Et on espère les croiser quand même un de ces jours !

— — — —

Hello everyone !

Annie Coton and I are organising a “fabric and pattern left-over sale” (no idea how to express this in english). If you’re planning to visit Paris around april 19th 26th or may 3rd, and you would like to drop by, please feel free to leave me a comment below or sent me a message on the contact page so I can keep you updated when we’ve picked a date !

Love you guys !