Surprise !

Tiny Tailoress make Bra #dl05Tiny Tailoress make Bra #dl05Tiny Tailoress make Bra #dl05

Et oui, j’ai récidivé ! En vérité, à l’heure où j’écris ce post, je n’ai même pas encore posté le dernier article de la série “Making my first bra”. J’avais tellement envie de recommencer que je n’ai même pas attendu de m’être enfin acheté un pied transporteur. Je l’ai cousu 5 jours après le premier. Tant pis si les finitions ne sont pas extraordinaires. Il me va super bien et j’adore le look !

J’ai utilisé le même patron, le make Bra Petite #DL05, mais j’ai cette fois abaissé le bord haut pour être un peu moins couverte. J’ai aussi teint le lycra dans du thé ! Aux fruits rouges, je peux vous dire que mon soutien-gorge sent très bon (je l’ai sur moi à l’heure où je vous parle). J’ai rajouté dans l’eau un peu de curry pour donner un petit peu plus de peps à la couleur. Il y a quelques colorant naturels, comme le thé le café ou le curcuma (visiblement le curry aussi puisque ça a marché pour moi) qui n’ont pas besoin de fixateur. J’ai donc juste laissé trempé mes tissus et élastiques dans une casserole avec deux sachets de thé et une pincée de curry.

Après avoir teint mes tissus je me suis aperçue que la couleur était la même que cette jolie dentelle que j’avais et dans laquelle je n’avais pas encore coupé. J’ai fait ma coquette et rajouté des petits coussinets à l’intérieur des bonnets… quelques points à la main les font tenir, mais il me faudra une doublure pour la prochaine fois !

Les surpiqûres sur les bonnets sont un choix perso (le patron conseille un zigzag) je trouve qu’avec la dentelle et cette couleur un peu vieillie cela lui donne un côté très vintage, je suis fan !

Yes, I did it again !
As I am writting this post, I haven’t even posted yet the last article of my series about “Making my first bra”. I just couldn’t wait to make a second one, and I haven’t even bought a proper (walking) foot yet ! I sewed it 5 days after the first one. The finish is not perfect but well, it fits me and I love the look !

I used the same pattern, the make Bra Petite #DL05, but this time I lowered the upper edge a little, to have a bit less coverage. I also used the same lycra/spandex from the kit and I dyed it with tea, along with all the notions. I’m wearing it right now and I can tell you smell damn good ! I used berry tea and a pinch of curry. A few natural dies like tea and coffee and turmeric don’t need  any mordant. So I just let my fabric and elastic soak into a pot of tea and curry.

Once everything was dyed, I realised I had a beautiful lace the exact same color that I had not cut into yet. I also added small pads inside the cups, holding with a few hand stitches. Maybe next time I line it !

The overstich lines on the cups are a personal choice  (the instructions recommanded a zigzag) I though it would give it a vintage look  with the lace, I love it !

– – –
EDIT

Merci MILLE fois pour vos très très gentils commentaires sur mon dernier article ainsi que sur Thread & Needles ! Je n’ai pas pu répondre à tout le monde, mais je suis très touchée que les personnes qui ont apprécié cette série aient laissé un mot… J’ai passé beaucoup de temps sur ces articles, dans l’espoir que mon expérience de grande débutante puissent servir à d’autres, et je suis contente que cela vous ait autant parlé ! Maintenant j’ai surtout très hâte de voir la lingerie de celles qui vont aussi se lancer. 🙂
Merci encore.

Thank you SO MUCH for all the lovely comments left below my last article. I couldn’t answer to everyone, but I was very moved to read all the people who apprecitated the series and left a word for me…. I spent a lot of time writting those articles, hoping my experience as a true beginner would maybe help others, and I’m so happy it reached you ! Now I just can’t wait to see all the lingerie from those who were thinking to give it a go ! 🙂
Thank you again.

 

Making my first Bra #4

All you need is straight stitch and zigzag stitch and the right materials for the right place. (Annele from make Bra)

Comme vous le savez, je vous parle ici en grande débutante. J’admets que j’ai bien galéré sur certaines coutures, mais globalement je ne dirais pas que coudre un soutien-gorge est impossible ni même compliqué. J’ai suivi pas-à-pas les très bonnes instructions de make Bra, fournies avec le patron que j’avais acquis, et je suis arrivée à une première tentative plutôt réussie.

Cependant, il est vrai que coudre un soutien-gorge n’est une chose à prendre à la légère.

As you know, I’m speaking to you about this matter as a newbie. I admit some parts were harder to manage and sometimes I had a bit of trouble, but all in all, I wouldn’t say it is that complicated to sew a bra. I followed carefully the detailed instructions provided with my pattern, and I came up with a first bra that’s really not bad at all.

Nevertheless, lingerie making is not something to take lightly.

make Bra #DL05

De la précision.
Premièrement, les pièces étant petites, il est impératif de couper chaque morceau avec exactitude. Je n’ai pas de cutter rotatif et n’avais pas l’intention d’en acquérir pour le moment, mais je pense maintenant que cet outil malin pourrait m’aider à couper mes pièces un peu plus rapidement et plus précisément. Il faut aussi faire attention à bien égaliser les bords où le tissu peut dépasser lorsque vous avez monté les différentes parties. Sinon il est difficile de poser les élastiques par la suite.

Accuracy.
Firstly, because they’re so little, you need to be very accurate when you cut your different pieces. I do not own a rotary cutter and never intented to buy own, but now that I’m making lingerie I think this smart tool could be a great advantage to exactness and speed. You also need to trim perfectly your edges after sewing the different parts, before sewing the elastics, otherwise this step can become very difficult.

Une bonne maîtrise.
Sous les bonnets, il faut tirer un peu les élastiques pour donner du ressort au soutien-gorge. Cela demande un peu de pratique pour gérer la tension que vous exercez. Je m’en suis sortie quand même, mais si je n’avais pas été aussi pressée de voir mon premier soutien-gorge fait-main trôner sur mes nénés, j’aurais peut-être pu prendre le temps de tester la couture de l’élastique sur un morceau de chute. (attention cependant si vous avez acheté un kit à ne pas trop entamer votre stock !) J’ai du défaire quelques morceaux que j’avais cousus car je n’y voyais pas la perfection que j’attendais, rien de grave, si ce n’est que découdre un élastique, c’est TRÈS, TRÈS CHIANT. Excuse my french.

A bit of dexterity
Under the cups you’ll need to pull your elastic a little to give some stretchiness to the bra. It requires a bit of practise to get it right. I pulled it off alright, but if I hadn’t been so impatient to finish my first bra, I would have practised a little with scraps and that would have been better. You don’t want to unpick elastic (believe me!) I you do practise on spare elastic, make sure you have enough in your kit though !

make Bra #DL05

Le matériel adapté.
Pour finir, je pense qu’il est indispensable d’avoir un pied transporteur. Cela permet de faire glisser les tissus par le bas, et par le haut aussi. Je n’en ai pas sur ma Janome ! Et j’ai pas mal galéré par endroit car il y avait trop d’épaisseur pour ma machine. Par chance cela passe inaperçu car j’ai cousu dans de la dentelle qui masque les endroits où ma machine a peiné à avancer. Si vous êtes perfectionniste et que vous avez l’intention de coudre un sous-vêtement avec de la mousse, vérifiez votre équipement. Les Pfaff ont paraît-il toutes un pied transporteur intégré, mais pour beaucoup de machines, (comme ma Janome) il faut rajouter ce pied particulier.

The right equipment.
Lastly, I think you really need a walking foot if you’re sewing a bra with foam. I do not have one on my machine. Which means on the side seams where there’e elastic over foam over elastic plus lace to sew, my machine did not feed the different layer properly. Luckily it does not show so much, partly because lace is quite forgiving with clumsy stitches. I know some machines like Pfaffs have a walking foot built-in, but for a lot of brands like mine (Janome), you need to buy a special foot.

the tiny tailoress make bramake Bra #DL05make Bra #DL05
(j’ose une photo porté… ) – (ok, so aparently I’m comfortable enough in my blogging space)

La joie du soutif fait-main.
Je dirais donc qu’il ne faut pas avoir peur de coudre son premier soutien-gorge ! L’étape de la toile est bien pour s’entraîner, je pense en particulier à la couture de la gaine des baleines. Les miennes étant petites, cela fait une courbe assez serrée… Quelques millimètres d’écart et votre soutien-gorge risque de ne plus bien vous aller !

Mais si vous maîtrisez bien votre machine, qu’elle dispose d’un pied transporteur, et que vous savez être méticuleuse, lancez-vous ! C’est vraiment très gratifiant ! J’ai passé une après-midi sur ce soutien-gorge. Avec un peu d’habitude et un pied adapté, je pense que je peux le faire en 2-3h facilement ! Une fois la forme de soutien-gorge trouvée, on peut vraiment s’amuser avec des tissus sympas et de jolies dentelles. Pour ma part je suis complètement conquise !

J’espère que cette série d’articles vous aura un peu éclairés si vous aviez envie de vous lancer dans la lingerie. Et si vous êtes déjà une habituée, j’espère que vous aurez pu profiter des quelques liens d’inspiration !

Oh the joy of making your own lingerie.
To conclude, I would say you should not be afraid of making a handmade bra. If you want to try, just do ! It’s good to practise a little, and the muslin step is nice to get some try a the tight curves of the wire channels. Since mine are so little, it required a bit of dexterity. But with a bit of practise and the right toold, I think I could sew one bra in 2 to 3 hours. And once you’ve found a cup shape that suits you, it can pretty fun to play with different fabrics and laces. Personnaly, I’m really into it already !

I hope the series of articles helped you a little understanding what’s what in lingerie making and maybe now you want to make some of your own. If you’re already a lingerie maker, I hope you’ve enjoyed a bit of inspiration and good links !

— – —

Si vous avez manqué les premiers articles de cette série, vous pouvez les lire par-ici :
To read previous articles, it’s here :

Making my first bra #1 : Introduction & inspiration
Making my first bra #2 : About the pattern(s) / Patron(s)
Making my first bra #3 : Supplies / Fournitures

 

Making my first Bra #3

make Bra Basic Kit make Bra Basic Kit make Bra Basic Kit

Alors, vous avez trouvé le patron de vos rêves depuis le dernier post ?

Allez, on avance un peu plus dans le sujet ! Parlons des fournitures !
Au départ, je ne comprenais RIEN de tout ce qu’il fallait pour faire un soutien-gorge. C’est qu’il en faut des choses ! Pour mon modèle j’ai eu besoin de :

  • Pour couvrir :
    un tissu pour les bonnets ainsi que la plaque (dentelle), un tissu stretch pour les côtés.
  • Pour la structure :
    des armatures, des baleines pour les côtés (je ne les ai finalement pas mises), de la mousse.
    Le petit rectangle blanc que l’on voit sur la photo #2, c’est pour stabiliser la plaque centrale. Mais pour le patron Petite #DL05 la mousse passe sur la plaque, ce n’est pas nécessaire !
  • Pour tenir le tout :
    de l’élastique pour le bord bas (à picots)
    un autre élastique, qui se plie en deux, pour border le haut.
    des bretelles.
    des anneaux pour fixer les bretelles.
    des ajusteurs pour les régler.

C’est chiant hein ! Bah oui je suis d’accord ! Mais il y a des gens merveilleux qui se cassent la tête pour nous !

Personnellement je recommande make Bra où je me suis fournie. Tout est de bonne qualité, et en quantité généreuse. (enfin pour un gabarit proche du mien.) J’ai du rajouter en plus du kit la dentelle, ainsi que les baleines. J’ai aussi repéré un autre vendeur pour des kits : Merckwaerdigh. J’ai hâte de finir les tissus que j’ai déjà rien que pour commander sur cette boutique ! Les kits sont a-do-ra-bles. Visiblement la personne qui les fait a beaucoup de goût. Vous pouvez coudre des ensembles avec plusieurs couleurs assorties. Tellement chou ! Je n’ai pas trouvé d’autres fournisseurs qui font des kits aussi sympas.

So did you find your dream pattern since last time ?

Today I wanted to speak about the notions I needed to make my foam Bra.

I have one (lace) cup cover fabric that also goes on the front band, which means I don’t need any mesh to stabilize the bridge. Then I have a lycra/spandex over the side band.

For the structure I have underwires, there was also boning for the sides in the kit, but since my pattern features foam all around the front it’s not needed. The foam is used to padd the cup and there’s no lining snince this foam works as lining too.

Then come to the game 3 different elastics : the fold over elastic used to finish the upper edge, the picot bottom elastic, and the bra straps. There are also hooks and eyes, ring to run the straps and slides to ajdust them.

There are so many little things required to make a bra ! That’s why pruchasing from make Bra was pretty amazing for me, as a beginner. I didn’t worry about forgetting one piece, and the product are good quality. If you’re a small size like me the kits are pretty generous. I would have had a lot of trouble figuring things out if I hadn’t purchased a kit… When surfing through Cloth Habit’s amazing blog, I spotted this awesome etsy shop that sells the cutest kit ever : Merckwaerdigh. I defenitily will try one of this in the future ! I don’t think there are other shops that sell such cute kits. Honestly, they’re adorable. The girl behind this has amazing tastes !

Comme je débute et que je n’y connais strictement rien, je suis partie de toute la liste fournie par Cloth Habit. La blogeuse Amy a fait un sacré boulot de référencement de tous les lieux de vente réels et virtuels où l’on peut se fournir. Par contre je n’ai pas trouvé une seule boutique en ligne qui serait localisée en france et offrirait des kits complets et sympas… Encore une fois, si j’ai loupé quelque chose laissez-nous un petit commentaire à la fin du post !

Je vous laisse fouiller le site de Cloth Habit pour visiter toutes les boutiques, mais je crois qu’il y en a pas beaucoup qui livrent en france, hormis celle-ci BWear, qui malgré son look atroce, propose beaucoup beaucoup de choses, surtout si vous souhaitez vous lancer dans des patrons plus perso, car il y a tout un éventail de longueur d’armatures ! Et oui, l’armature varie selon  la taille du sein, mais aussi selon la forme du soutien-gorge ! Sur le site Bra Maker Supply, on trouve d’ailleurs des schémas à tailles réelles de tous les modèles d’armatures (wire charts, dans le barre de gauche). Ce sont les même produits que sur Bwear. Le premier est basé au USA, et le second en suisse.  On trouve aussi dans leur boutique des bonnets “moulés” avec un petit renfort à la base, qui peuvent être chouettes pour faire des push-up du même genre que ce que l’on a l’habitude de trouver dans le prêt-à-porter  !

Tiens, d’ailleurs, parlons un peu de prix ! Dans le prêt-à-porter, je trouve difficilement des soutien-gorge à ma taille, et finis souvent aux soldes chez Princesse Tamtam, ou alors chez Undiz qui propose peu de modèles qui me plaisent vraiment . Je mets donc en moyenne 25€ pour mes soutien-gorges. A vu de nez, en les cousant moi même cela me reviendra à 15€ environ. Pas mal non ? Surtout pour du sur-mesure !

– • — • –

Allez, je vous laisse ! Le prochain article sera le dernier, et j’essaierai de vous donner quelques conseils de débutante à débutante concernant la construction. Et vous savez quoi ? Mon premier soutien-gorge est terminé / photographié / et même porté ! 😉

See you soon for the final article with construction advise and the final pics ! Yes, the bra is finished ! And even photographed and worn already. 😉

– – –

Making my first bra #1 : Introduction & inspiration
Making my first bra #2 : About the pattern(s) / Patron(s)
Making my first bra #3 : Supplies / Fournitures
Making my first bra #4 : Construction

Making my first bra #2

La première question qu’on se pose lorsqu’on veut débuter en lingerie est bien évidemment : quel patron vais-je choisir ? Pour ma part, j’avais commencé par faire un patron de base de soutien-gorge grâce aux vidéos gratuites de Mode pour LOL, et puis finalement, il y a quelques semaines je me suis aperçue que make Bra avait sorti un patron spécial « petite ». Sachant que j’avais déjà prévu d’acheter mes fournitures sur ce site finlandais, j’ai fait d’une pierre deux coups.

The first question you ask yourself when you want to sew your first bra, is what pattern are you going to use ? At first I wanted to draft my own pattern with the free video tutorial from Mode pour LOL, but then a few weeks ago I noticed make Bra had released a “Petite” pattern. Oh Joy ! Since I’d already  decided to get my notions from this finish business, it was perfect !

make Bra Petite #DL05
Petite DL05 Make Bra

 

Mon aventure « lingerie » a donc été 100% make Bra. Et 100% happy. C’est idéal pour débuter car vous avez TOUT ce qu’il faut pour se lancer avec confiance. C’est à dire :

  1. LE PATRON > il y a 7 modèles, dont un pour les petites poitrines, et plusieurs pour les fortes poitrines, de quoi trouver son bonheur.
  2. LES FOURNITURES > le site propose des kits basiques, avec tout dedans, et de quoi faire 2 soutien-gorges. Pas besoin de se demander ce qu’il faut acheter, sachant qu’il faut beaucoup de petites choses (on en parlera un peu plus dans le prochain article !). Il faut juste veiller à rajouter une paire de baleine à votre taille.
  3. LES INSTRUCTIONS > alors là c’est canon, il y a sur le site une vidéo très détaillée qui peut servir pour tous les patrons. D’autant plus si l’anglais vous est difficile : il n’y a pas de son ! Pour chaque modèle vous trouvez aussi des instructions écrites détaillées accompagnées de photos. Plus le droit de dire (ou de penser) que coudre un soutien-gorge c’est compliqué !

Tous les patrons make Bra sont conçus pour être cousus avec de la mousse de 4 mm d’épaisseur. Personnellement j’aurais bien ajouté un petit coussinet pour un effet « push-up », mais pour celles qui n’ont pas besoin de tricher, c’est parfait : un joli rendu et un bon soutien. Je recommande très fortement aux filles qui ont une forte poitrine d’essayer ce site, (oui A.S., c’est toi que je regarde 😛 ), car les modèles sont vraiment pensés pour apporter un maximum de  soutien !

So my “lingerie” adventure was 100% make Bra. And 100% happy. It’s perfect to start because they give you ALL you need to make the jump with confidence. Meaning :

  1. PATTERN > there are 7 styles, from petites to busty women.
  2. NOTIONS > you can find basic kits on the website. Everything you need is in there, just remember to get wires your size. There are a lot of things you need for making a bra, so kits are really helpful. (we’ll talk a bit more about supplies in the nex post !)
  3. INSTRUCTIONS > You will find on Make Bra website a very detailed video that will help you, no matter what pattern you chose. For each bra there are also detailed instructions with pictures. You cannot say or think no more that it’s too complicated to make a bra !

All make Bra patterns are made to be sewn with 4mm foam. Personally, I would have liked to padd mine a little, but for those would don’t need to cheat, it’s just perfect : it looks nice and there’s a good support. I recommand busty girls to try these patterns !

Mais revenons à mon patron « Petite ». Le #DL05
Le patron était un peu trop grand pour moi, même sur la plus petite taille, ha ha. Rien de grave cependant ! J’ai eu juste à faire cette légère transformation. D’abord sur la partie mousse. Puis sur les deux petites parties qui couvrent le bonnet :

Let’s come back my Petite pattern, #DL05.
The cups were a tiny bit too deep for me, even with the smallest size ! Haha. I just needed to make a small alteration, nothing difficult. Firstly the alteration was done on the foam piece, then on the two cup cover pieces :

Pour choisir sa taille, c’est très simple, on vous explique les deux mesures à prendre. Le site de Make Bra paraît un peu fouilli, mais il y a tout plein d’articles pour vous aider dans la création de votre premier soutien-gorge. Le contenu est très riche, il faut y passer du temps, mais cela en vaut la peine. On vous explique comment faire une toile dans cet article.
Pour ma part j’ai fait un premier essai du bonnet avec un tissu lambda (stable), puis je suis passée par une petite maquette en papier pour réduire la profondeur du bonnet, et ensuite seulement j’ai fait une toile entière, dans laquelle j’ai pu insérer les baleine. Je n’ai pas utilisé de mousse pour ma toile car j’avais peur de gaspiller ! Mais sachez que le « fit » est bien moins clair sans mousse…  Ma plaque centrale (entre les deux seins) est un peu petite et j’ai hésité à l’élargir. Si j’avais fait une toile complète avec de la mousse j’aurais vu que c’était nécessaire. Donc soyez pas radins comme moi ! ^^

Finding your size is very easy, there’s a pretty clear guide here. Make Bra website is a bit messy at first sight, but there are so many great articles to help you create your first bra. Content is really comprehensive, you’ll need to spend a bit of time surfing the pages, but it’s worth it. There’s one article to help you make your muslin.
Personnaly I made a first trial with stable fabric just to check one cup. As is was too deep, I made a new trial with paper (I find that very handy) and when it looked ok I made a full test bra with stretch or stable fabrics as needed, adding the underwires to check everything was fine ! I didn’t use foam for my muslin because I was afraid to waste the precious material, but be aware that it’s harder to fit the bra when using fabric. The bridge is a little to narrow for me, I had hesistated altering, and would have done is for sure if I’d used foam and had a clearer idea of the fit. Don’t be tightwads like me ! ^^

Make Bra muslin Petite Bra Pattern #DL05

Je tiens aussi à rajouter que j’ai pris contact avec Annele la créatrice de make Bra car j’avais quelques questions. Elle m’a répondu avec rapidité, gentillesse et a été d’une grande assistance. Encore une personne formidable dans cette communauté de couturières ! (et couturiers ?)

Dans le précédent article je vous ai glissé un lien vers le site de ClothHabit. Ce blog est très riche en matière de lingerie, il y a des tonnes d’infos, ainsi qu’un sew-along très détaillé. On vous parle des toiles dans cet article. Malheureusement je n’ai rien trouvé en français sur le net. Si vous connaissez des blogeuses francophones qui développent un peu le sujet, n’hésitez pas à partager dans les commentaires ! Peut-être cela vient-il du fait qu’il n’y a pas non plus de vente en ligne de patrons en français, hormis Je fais mes dessous (mais qui propose des soutien-gorges sans mousse seulement) et quelques modèles Burda…

I also wanted to tell you that I’ve been in touch with the designer of make Bra patterns Annele, because I had a few questions before purchasing items. She answered quickly, was friendly and very helpful. That’s one more wonderful person in the sewing comunity !

In the previous article you might have visited a link to Cloth Habit’s. This is such a wonderful blog ! There’s so much information about lingerie, and even a very detailed sew-along. In this article you’ll find tips for making a muslin.

L’article commence déjà à être long ! Mais pour finir je vous donne quelques liens vers des patrons à acheter sur le net. Le choix est tout à fait arbitraire, c’est ce qui m’a plu ! Par contre je ne peux pas donner mon avis sur la qualité des instructions… dites-nous si vous avez testé :

Une brassière « Ohhh Lulu » facile pour celles qui ont un peu peur de se lancer : pas de mousse ni baleine.
Merckwaerdigh : De jolis modèles, plutôt sans mousse.
Les patrons Pin-Up Girls, des modèles avec et sans mousses.
Le très chic Balconnette Bra RP013 de Ralph Pink.

Alors, il y en a un qui vous plaît ?

The article’s getting a little too long for my taste but I still need to share with you a few patterns. These are arbitrary choices : just the ones I like ! I can’t say anything about instructions as I didn’t test them, but if you did, please share in the comment box below !

Sassy Bra « Ohhh Lulu » easy pattern with no wires or foam. Fun if you’re scared to try a real bra.
Merckwaerdigh : Pretty patterns, no foam.
Pin-Up Girls, great styles patterns, with or without foam.
The very chic Balconnette Bra RP013 from Ralph Pink.

So, have you seen any you like ?

 

– – –

Making my first bra #1 : Introduction & inspiration
Making my first bra #2 : About the pattern(s) / Patron(s)
Making my first bra #3 : Supplies / Fournitures
Making my first bra #4 : Construction

Making my first bra #1

Tiny Tailoress Make BraTiny Tailoress Make BraTiny Tailoress Make Bra

Depuis quelques mois, je rêve de coudre ma propre lingerie ! Après avoir croqués des dizaines de modèles, bavé sur les ensembles de l’exquise Madalynne, et lorgné les modèles de Stella McCartney, me voici enfin lancée ! J’ai choisi mon patron, commencé ma toile, rassemblée toutes les ressources possibles, et reçu les fournitures nécessaires à ce projet dans lequel je suis tout à fait novice.

Mais n’allons pas trop vite ! Je vous propose de me suivre pas à pas dans l’élaboration de mon premier soutien-gorge fait-main. En quelques articles je vous présenterai mon avancée dans ce beau projet et les liens utiles qui m’ont servie, et qui sait, peut-être vous donnerai-je envie de vous y mettre à votre tour … si vous n’êtes pas déjà adepte !

Si comme moi vous avez déjà hâte, vous pouvez aller faire un tour par ici, par , et peut-être aussi ! Ce sont mes principales inspirations…

Alors, ça vous dit ?

— – —

For a few months now, I’ve been dreaming of making my own lingerie. I’ve sketched dozen of sets, spent hours looking through Stella MacCartney’s beautiful designs, and fell in love with Madalynne exquisite projects… Now I’m ready to dive in ! Pattern is chosen, muslin started, and I’ve gathered  as much information as I needed. I also got my notions delivered today !

But let’s slow down a little, shall we ? What I’d like to do, is embark you with me on the journey of making my very first bra. Throughout a few articles, I would like to show my progress, and share inspiration and ressources to you. And well, maybe you’ll want to try too ! Or maybe you’re into it already ?

If like me you’re very excited already, why don’t you go have a look at some inspiration here, there, and here too ! These are my favourites !

So, are you in ?

– – –
Making my first bra #2 : About the pattern(s) / Patron(s)
Making my first bra #3 : Supplies / Fournitures
Making my first bra #4 : Construction

One year later

The Tiny Tailoress Kimono

The Tiny Tailoress Kimono

The Tiny Tailoress Kimono The Tiny Tailoress Kimono

Designing and sewing barbie clothes was my favourite playtime when I was a kid, but sewing had not been a part of my adult life until just a little over a year ago. I’m not going to tell you the complete the story of how I got back to sewing, but just know that it involves a pair of beloved pyjamas that teared, a break up,  a lovely grandma, and a sickleave. Anyway, I decided to sew my first garment in over ten years : it was a kimono not unlike this one, and I never stopped sewing or thinking about making clothes ever since.

This month, I made a new pair of this set for a dear parent who had requested it for her birthday. She’d ordered it a year ago, after seeing the one I’d made for myself. This project has been extremely challenging for me. Mostly because I didn’t want to disappoint the birthday girl, but also because my ego wanted to measure precisely how much I’d learnt in one year.

Lorsque j’étais enfant, dessiner et coudre des vêtements de barbie était mon passe-temps favori. Mais je n’ai commencé à coudre des vêtements pour moi-même il y a seulement un peu plus d’un an. Je ne vais pas vous raconter en détail de pourquoi et comment je me suis remise à coudre, mais sachez seulement que sont impliqués dans l’histoire : un pyjama adoré et déchiré, une rupture, une gentille grandmère et un congé grippe. Bref, cela faisait 10 ans (au moins) que je ne cousais plus, et je me suis décidée à faire un pyjama, comme celui que vous voyiez ici. Depuis ? Et bien je n’ai pas cessé de coudre, ou au moins de penser à coudre …

I am not going to bother you with pictures of how horrible my first pair looked compared to this new one (in case you’re curious you can see it here), but instead I wanted to share with you just a few simple techniques, that a beginner sewer might not know when they start sewing on their own, but that make a very good finish. I was not familiar with any of these techniques a year ago when I worked on my first set, and this time they made a huge difference. It will also be an opportunity to link back to previous projects and when I learnt this or that, for those you might be newer readers of this blog.

Je vais éviter de vous ennuyer à mourir en vous montrant comment ce nouvel ensemble est mieux cousu que le tout premier, (et puis si jamais vous êtes curieux, il est ici), mais j’ai plutôt envie de faire un petit point sur trois techniques que je ne connaissais pas il y a un an en tant que débutante, et que je trouve maintenant indispensables, et sans quelles je n’aurais pas pu coudre avec finesse ce kimono. Ce sera aussi l’occasion de faire le lien avec des projets passés qui me les ont enseignés, pour ceux qui sont nouveaux ici.

Understiching.
This helps the facing parts to stay inwards your garment. This was very useful for all the hems the kimono features.
I learnt this with my Bellatrix Blazer.

Sous-piqûre.
Elle permet à la parmenture de rester invisible puisqu’elle tire légèrement la couture vers l’intérieur du vêtement. Très pratique ici pour mes ourlets noirs. J’ai appris cette technique avec ma Bellatrix.

The Tiny Tailoress Kimono

Baste and fold.
I don’t know if this technique has a name. It was very useful to fold the curvy parts of the hems. I learnt it just a few weeks ago while sewing the Carme Blouse, and I truthfully don’t think I could have made nice hems here without it.

Bâtir un ligne pour faire un rentré.
Je ne sais pas si cette technique a un nom. En tout cas ce fut extrêmement utile pour pouvoir effectuer les rentrés de l’ourlet (côté parmenture). J’ai appris ça il y a seulement quelques semaines ! C’était lorsque j’ai cousu la blouse Carme. Honnêtement, sans cette simple couture (et le crantrage) je n’aurais jamais au grand jamais réussi à m’en sortir de toutes ces courbes qui bordent le haut du pyjama.

The Tiny Tailoress Kimono

French seams.
The first french seams I’ve ever met were the one on a piece of clothing my grandmother made decades ago. This is the best technique to hide your seams, and I think I’ll continue making them even the day I own a overlocker. It it so couture !  The trick to make them perfect is to press the seam flat first, then OPEN, and finally press them towards the inside. By the way, did you know french seams were called “english seams” in french ?
The first french seams I made were to the lining (!) of my burgundy skirt.

Coutures anglaises.
Je me rappelle bien que les premières coutures anglaises que j’ai vu étaient sur un petit haut que ma grandmère avait cousu il y a des décennies. Je prêche sans doute les convaincues, mais cette technique est tellement parfaite pour cacher les bords du tissu ! Je pense que même le jour où j’aurai une surjeteuse, je continuerai à faire des coutures anglaises. C’est tellement chic ! Tiens d’ailleurs, saviez-vous qu’en anglais on dit “french seams” = coutures françaises. Marrant non ? Les premières que j’ai faites étaient pour la doublure de ma jupe de velours.

The Tiny Tailoress Kimono

This garment wasn’t a picnic to sew, I just couldn’t wait to be done ! Especially because of the curved hems on the top. I love these pyjamas, and even though I’d work a little to make them easier to sew than the first time, I think I want to draw a new pattern, simpler and quicker to sew in the future.
I was completely fearless a year ago regarding my sewing. Can you imagine I sew this kimono with very little sewing knowledge and no practise at all ?! I’m a little nostalgic of this era, when I didnt’ know enough about sewing to be scared of anything. Now I am very much more careful, anxious, and doubtful about what I sew. On this other hand, what I’ve been sewing latelty is without a double better finished and more wearable. It seams that I’ve entered a whole different phase in my learning of making clothes… It’s weird and exciting at the same time !

Je vous avoue que coudre ce kimono n’a pas été une partie de plaisir. Surtout en raison de l’ourlet qui est très très incurvé par endroit. J’adore ce pyjama, et même si je l’ai déjà simplifié/amélioré depuis la dernière fois, j’ai quand même envie d’en redessiner un nouveau plus simple et plus facile à coudre…
Cela me rappelle à quel point je n’avais peur de rien lorsque j’ai commencé à coudre l’an dernier. Une vrai kamikaze de la couture. Imaginez-vous que j’avais cousu cet ensemble avec très peu de connaissances technique, et pas d’entraînement ! Je suis un peu nostalgique de cette période… je n’en savais pas assez en couture pour n’avoir peur de rien ! Maintenant je suis bien plus prudente, nerveuse et dubitative en ce qui concerne mes projets. D’un autre côté, il est évident que ce que j’ai cousu ces derniers temps est bien plus portable et durable ! Il semble que je suis entrée dans une nouvelle phase de mon apprentissage de la couture, c’est à la fois bizarre et excitant…

How about you ? Have you experienced this kind of change in your first years of sewing ? How do you feel about your handmade clothes now ?

Est-ce que vous aussi vous avez observé ce changement de sentiments pdt vos premières années de couture ? Qu’est-ce que vous ressentez maintenant lors de vos nouveau projets ?

 

My beloved Pyjamas

topaze_pyj0

pyj_sketch01

I looooove pajamas ! Somehow I rarely find any that I like in shops. They’re either expansive silk old fashion pyjays, or they’re lousy cut with silly kitten/stupid sayings/small bears printed on them. And they’re always too big  (tiny tiny me)
So these are the second pair of pajamas I make (first were kimono style, see here), and they’re just perfect ! Well, actually no they’re aren’t ! I didn’t have enough fabric so the sleeves and legs are rather short. I don’t mind the sleeves as I actually enjoy very much wearing 3/4 lentgh shirts, but my ankles do get a little chilly when I get up in the morning.

J’adooooore les pyjamas ! Cependant je ne trouve jamais rien qui me plaît dans le commerce. J’ai l’impression qu’on trouve toujours soit des ensembles en soie très “dame”, soit des ensembles mal coupés avec des petits dessins du style chatton/citations/ourson etc, très peu pour moi. Et en général c’est dix mille fois trop grand, en plus…
Donc voici le deuxième que je couds (le premier était un kimono, à voir ici). Il est parfait ! Enfin pas tout à fait. C’est à dire que je me suis légèrement plantée sur mon métrage et du coup les manches et jambes ne sont pas très longues. Oops. Les manches ça me va très bien comme ça, par contre, j’aurais bien aimé avoir un pantalon vraiment “long”, mais bon.

topaze_pyj2

They’re made of cotton jersey, that’s what I love about them. This fabric is so soft and comfy ! The black hems are viscose jersey, less comfy but it has a slight shininess that I like.

Le tissus est un jersey de coton, et c’est tellement bien ! Ce tissus est vraiment très doux et moelleux. Vous savez, comme les pyjamas de quand vous étiez tout petits… Les ourlets noirs sont en viscose, moins sympa, mais ça brille un peu et c’est joli.

pyj_sketch02

To make them I started by enlarging Angela Kane‘s fitted t-shirt pattern, and I drew myself the pants following Mode pour LOL’s instructions for basic pants pattern. They were waaaaaaay too large though, so I had to do several fittings to get a nice fit. I might have to work some more on it for my next pajamas as I still find them too baggy.
For the various hems and borders, I just cut straight stripes, twice as wide as I needed them and stitch them into tube. Then I sewed once to my main fabric’s edge, then folded the fabric and overstiched to secure it, and then trim it. It’s quite simple to do and neat enough for pajamas (In my humble opinion)

Je suis partie d’un t-shirt de Angela Kane pour le haut, que j’ai élargi. Pour le bas j’ai dessiné un patron de base en suivant les instructions de Mode pour LOL. C’était vraiment trop grand, j’ai dû énormément ajusté. Je crois que pour la prochaine fois il faudra le redessiner.
Les bordures noires sont simplement des grands rectangles, mesurant deux fois la largeur souhaitée. J’ai commencé par les coudre “en tube”. Ensuite je les ai montés au bords de mon tissus principal, puis repliés, et ensuite surpiqués. Pour finir j’ai découpé ce qui dépassait un peu à l’intérieur et c’est tout. C’est rapide et simple, et je trouve ça suffisamment propre, sachant que c’est juste un pyj…

topaze_pyj1
That’s it ! Oh, I also handsewed tiny crosses on the front, just to make it a little bit more elegant ! Right ?

Et c’est tout ! Ah si, j’ai cousu à la main des petites croix pour affiner un peu l’ensemble. Ça mange pas de pain. Non ?

See you next time !