Eloïse : concours

The Tiny Tailoress Eloïseplease_voteThis project is on Republique du Chiffon’s challenge, so if you enjoy this dress, you can like it on facebook by clicking here ! Thank you so much ! I’ve fall down to rank 5 (booo) , but with the 100 people following this blog, I’m sure we can find some more votes ! 🙂

Je participe au concours de Republique du Chiffon avec cette robe, alors si vous l’appréciez, allez liker ici la robe sur la page facebook de la marque ! Merci tout plein ! Je viens de descendre en 5e place (bouuuh), mais avec la centaine de personnes qui suivent ce blog, je suis sûre qu’on peut trouver quelques votes en plus ! 🙂 

The Tiny Tailoress EloïseThe Tiny Tailoress EloïseThe Tiny Tailoress Eloïse

For the first time in my life, I sewed a complex garment with no major drama.

Making a musling probably helped a lot. Ha ha. But I think there were more than that. Now that I know quite a bit about construction, I’ve been able to organise my work in order to be efficient and stay in control. A lot of handstitching was involved in the making of this dress (the collar, the lining armholes, lots of basting) and it set me into a slow but very steady pace.

Because I feel at peace with this garment, I decided I wouldn’t say much about the making of it, but instead would just let you enjoy (I hope you do ! please vote !) pictures of the dress and its making. The instructions of the patterns were pretty basic, and since I wanted to line it AND use the techniques I’ve learnt recently about couture making, it was quite a long-making dress. But as I said earlier, I really enjoyed that. Don’t be alarmed if you think I don’t post as often as I used to ! I just want to enjoy my sewing, making the most perfect and durable clothes I can… About this, you could read Madalynne’s article about “fast-sewing”. She’s a talented and very smart seamstress, if you don’t know her yet, hop on her blog !

Main frabric : italian linen bought at a couture fabric shop
Yokes : wrought poly, couture fabric too.
Top lining : cotton/silk blend to protect my skin as the yokes were a little rough
Skirt lining : viscose, rayon ?
Pattern : Eloïse Dress by republique du chiffon, in the book un été couture. Top piece and skirt piece were separated at the waist line but didn’t match, I made it one piece. Simplified collar and lengthened sleeves.

Pour la première fois, j’ai cousu un vêtement sans drame majeur !

L’étape de la toile y est sans doute pour beaucoup, héhé. Mais je pense qu’il y a plus que ça. Maintenant que je suis assez à l’aise avec la construction d’un vêtement, j’ai pu m’organiser pour être efficace et gérer ma progression. Beaucoup de points à la main furent requis (le col, les emmanchures de la doublure, beaucoup de bâti aussi) et ce travail minutieux m’a entraînée dans un rythme lent, mais sûr.

Comme je me sens vraiment en paix avec cette robe, pour une fois je n’ai pas envie de parler beaucoup, alors je vais plutôt vous laisser apprécier (je l’espère ! pensez au vote !) des photos de la robe et sa réalisation. Les instructions du patron étant plutôt basiques, j’ai plutôt utilisé mes propres ressources. D’un côté il y a avait un défi de construction car je voulais doubler la robe, et d’un autre côté, j’avais envie de mettre en pratique les techniques que j’ai apprises récemment, plutôt tournées “haute-couture”. Le process a donc été très long, mais comme je le disais plus haut j’ai apprécié ce rythme tranquille. Vous allez sans doute voir que je vais coudre un peu moins à l’avenir, car j’ai vraiment l’intention de créer des vêtements bien finis et durables, que je coudrais avec amour et fierté, même si cela doit prendre plus de temps ! Dans un registre similaire, je vous invite à lire un chouette article de Madalynne, qui se prononce sur le “fast sewing”. En anglais donc ! Madalynne est une couturière talentueuse et d’une finesse d’esprit que j’admire, si vous ne la connaissez pas encore faîtes donc un tour chez elle !

tissu principal : lin haute-couture italien  
empiècements : polycoton façonné, griffé aussi
doublure haut : mélange coton/soie, pour protéger ma peau du façonné qui gratte un peu
doublure jupe : viscose ?
patron : robe Éloïse d’un été couture, république du Chiffon. J’ai supprimée la couture au niveau de la ceinture (cela ne coïncidait pas). Col simplifié et manches rallongées.

The Tiny Tailoress Eloïse The Tiny Tailoress Eloïse   The Tiny Tailoress EloïseThe Tiny Tailoress EloïseThe Tiny Tailoress EloïseThe Tiny Tailoress EloïseThe Tiny Tailoress EloïseThe Tiny Tailoress Eloïse

\\\ Thank you so much for all those who’ve already voted… ///

\\\ Et un grand merci à ceux qui ont déjà voté… ///

 

Advertisements

16 thoughts on “Eloïse : concours

  1. Alice, ton Eloïse me fait pâlir d’envie… elle est divine et j’aime beaucoup les modifications que tu as osées, notamment son joli col Mao. Quand je pense que je n’ai pas été foutue de trouver la combinaison idéale pour cette robe, et quand je vois la splendeur que tu as réussie! je n’ai qu’un mot à te dire, bravo, pour tes choix, pour ce beau travail si minutieux. J’aime beaucoup, comme toujours chez toi, la délicatesse et l’élégante sobriété que tu as mises dans ce modèle.

    • Roooh tu me fais rougir ! J’ai oublié d’envoyer un mail pour vous prévenir que je postais … :-S Et j’ai oublié de préciser que c’était un projet team ! Bouuuh je suis nulle ! Je rectifierai le tir quand vous aurez sauté le pas ^^. Merci pour tes gentils commentaires, fidèle lectrice 😛 !

  2. Très jolie robe… Absente de Face de bouc (et oui, ça existe encore…), je ne peux malheureusement voter, mais le cœur y est. Je suis surtout sensible au soin que tu as apporté aux finitions (très convaincante photo de l’envers…), sensible au lien que tu fais vers l’article de Madalynne : je me suis toujours attachée à bien finir mes cousettes (j’ai de mauvais souvenirs, je crois, des vêtements cousus, à la va vite, par ma mère : ils s’effilochaient, grattaient, et en général, n’étaient franchement pas seyants), et je suis contente d’en voir d’autres apprécier, comme moi, le rythme tranquille que cette minutie impose… De mon côté, ça n’a pourtant pas été si facile : il a fallu passer outre les sourires moqueurs de mon entourage (oui, je suis “encore” sur cet ouvrage) et me déconnecter un peu de la blogosphère (mais comment font-elles pour coudre une tenue par jour ?). Une fois dépassée toute cette pression “sociale”, ma vie de couturière amateure est devenue plus sereine et surtout plus gratifiante : je porte encore certaines de mes robes cousues il y a 6 ans, ça vaut le coup de se donner un peu de mal, non ?

  3. Très réussi bravo !
    J’aime beaucoup ton association de tissu, c’est très subtil et ça fonctionne à merveille…
    Avec ces patrons qui ont les marges de coutures incluses, je commence aussi à revenir au tracé de la ligne de couture pour les pièces complexes, c’est plus précis.

  4. magnifique! tu sauves l’honneur de la Team Eloise et d’une très belle façon! j’adore tout simplement ta robe/ j’ai voté pour toi et j’espere franchement que tu vas gagner parce que tu l’as reellement transformé en une tenue chic et élégante

  5. Pingback: Just a slip dress | The Tiny Tailoress

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s