Hello again !

tiny_tailoress_flower_dress sewing lifestyle

Me re-voici ! Mais J’espère que vous ne vous sentirez pas dupés : c’est aujourd’hui plus pour vous faire un petit coucou que pour présenter un nouveau projet que je reviens sur le blog…
Comme vous le savez peut-être si vous me suivez sur IG, je me suis fait des vilaines tendinites qui ont assez fâcheusement ralenti mes activités couturesques. Bon pour dire vrai, je ne couds plus depuis 2 mois, bouh !

Mais rien de m’arrête ! Aussi j’ai assouvi mes envies de couture en apprenant à ma tendre marraine à coudre… (cf photos en noir & blanc) J’ai bu les paroles de sa sainteté Suzy Furer sur Craftsy… lu et relu mes bouquins de patronage, et j’ai aussi tenté d’avancer sur un projet sympa : une petite robe dans un très joli tissu à fleurs de chez Sewing Lifestyle ! Je coupe un morceau par-ci, un morceau par-là… c’est toujours mieux que rien ! ;-P

Hello again ! I’m back but only to give you some news, hoping you won’t feel fooled I’m not showing a new project ! You might already know if  you are following me on Intagram, I hurt my two wrists (tendonitis) and have been unable to sew for over two months now … I miss it so much !

But I won’t be stopped so easily ! Instead of sewing I’ve been teaching sewing to my very dear godmother ! (see pics) I aslo watched hours of lessons on craftsy from Suzy Furer who I insanely worship ! I read again all my patternmaking books, waiting to be able to actually patterndraft…. I’m also trying to move on with a dress that was planned for fall in an adorable flower fabric from the new shop Sewing Lifestyle. I just cut a few pieces every two day or so, feels good to a bit, even a teeny tiny bit !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA
La jolie Wenona en soie de Named attend toujours tristement d’être terminée… mais vu le repassage que demande ce genre de projet il faudra attendre un petit peu…
En attendant j’espère que vous apprécierez ces quelques images… La communauté me manque tellement  et j’avais envie de partager avec vous ces quelques nouvelles, à défaut de palpitants projets ^^  !

Et n’oubliez-pas, vous pouvez toujours me retrouver sur ma page Facebook, sur Pinterest, et sur Instagram !

× BONNE COUTURE ET SURTOUT PRENEZ SOIN DE VOUS ! ×

My pretty silk Wenona from Named is still awaing to be finished… but it requires lot of pressing in the process and I’m just not up for it yet !
I hope you’ve enjoyed these few pics anyway and the little news. I miss the sewing community so much I wanted to reconnect a little bit.

And don’t forget you can still follow me on my Facebook page, on Pinterest and on Instagram.

× HAPPY SEWING AND DON’T FORGET TO TAKE GOOD CARE OF YOU ! ×

 

Advertisements

Liebster Awards

J’ai reçu de ma chère Annie Coton un Liebster Award ! Woouhouu ! La même semaine j’ai aussi été taguée par Kalembredaine du blog “la tête ailleurs”. Mais késako ?

(scroll down for english)

« Les Liebster Awards ont été créés afin de promouvoir les blogs ayant relativement peu d’audience ou que l’on veut faire découvrir au plus grand nombre. Le principe est relativement simple :
Vous recevez un tag « Liebster Award » de la part d’un blogueur/d’une blogueuse ayant lui-même participé à cette chaîne.
Vous partagez 11 anecdotes sur vous.
Vous répondez aux 11 questions qui vous sont posées.
Vous posez à votre tour 11 questions.
Vous envoyez enfin un tag « Liebster Award » à une blogueuse qui compte moins de 200 abonné-e-s et que vous souhaitez faire connaître.
Vous informez la personne qui vous a nommée que vous avez rempli votre tâche. »

Il est très très difficile de trouver sur le net d’où vient cet award, puisqu’étant passé de bloggeur en bloggeur depuis au moins 4 ans (des décennies à l’échelle du net…), sans jury et sans règles strictes ou officielles puisqu’on voit bien qu’elles évoluent selon les réseaux et les pays.
Il semblerait que ce soit parti de l’Allemagne, “liebster” veut dire “le plus cher” en allemand. J’ai trouvé ces informations sur le site d’une bloggeuse elle-même à la recherche des origines de ce badge de mérite, qui s’est efforcée de creuser les fins fond du web, pour en conclure que… le liebster award n’est pas un award ! C’est plutôt une chaîne sympathique, sans chichi, sans “nomination” et sans “jury”, ouvertes donc à tous, qui vit par les bloggeurs et pour les blogeurs. Du coup je trouve que ça colle plutôt bien à notre communauté de couture DIY, où tout le monde apprend ensemble et partage ses goûts et ses connaissances…

J’ai donc planché sur la question…

Anecdotes :

1 – Mes grand-mères m’ont enseigné les rudiments de la couture à la main lorsque j’avais 7-8 ans et une amie de ma maman m’a appris à me servir d’une machine quand j’en avais 11.
2 – De 8 à 13 ans j’ai pensé devenir styliste, je cousais des vêtements de Barbie et dessinait beaucoup de tenues.
3 – Tout à l’heure j’ai fait tombé mes ciseaux de couture sans les voir et ça a fait un tel bruit que j’ai eu très peur et j’ai poussé un grand cri. Je suis donc maladroite et facilement effrayée.
4 – Si on me demandait de choisir entre ma M.A.C. et mon Mac, je pense que j’aurais du mal…
5 – Si je n’avais pas déjà une liste impossible de projets, je me ferais un pyjama tous les mois.
6 – J’ai séjourné plusieurs mois à deux reprises en Australie, c’est pour ça que je me la pète avec un blog bilingue. (je réfléchis d’ailleurs à améliorer la situation sur le blog pour rendre la lecture plus claire \o/)
7 – Ma fringue préférée a été pendant près de trois ans la petite jupe H&M que tout le monde possède : un tube en jersey tout fin à 5€.
8 – Je chausse à peine 35.
9 – Mon enfance a été bercée par Aladdin et surtout Jasmine qui est mon héroïne de tous les temps. J’attends avec impatience la prochaine fête costumée où j’aurais la possibilité de me coudre une tenue à la Jasmine pour remplacer le déguisement d’enfant que j’avais et dans lequel je ne rentre malheureusement plus.
10 – Aujourd’hui j’ai acheté un pull en 10 ans chez Monoprix, mais il est vrai que les manches sont un peu courtes. Je suis aussi revenue avec une ceinture enfant qui me ravie.
11 – J’ai vu Lady Gaga en concert au parc des princes.

Les questions d’Annie Coton :

1- Quand est-ce que tu vas retenter la blouse Carme? Nous voulons une date!

Alors, comment dire… : j’ai calculé l’autre jour que ma liste de projets de couture m’emmenait déjà jusqu’à mi-août. J’ai ensuite une idée assez précise de ce que je veux coudre pour l’automne-hiver…  Cependant j’ai peur que sa Sérénissime Cotonnade ne me lâche pas tant que je n’aurai rien présenté, alors je me dis qu’il va bien falloir caser cette blouse dans mon agenda… Peut-être début juin ?

2- Révèle-nous en exclusivité mondiale ton prochain projet couture.

Un MAKE-OVER ! J’adore les make-overs. Je suis en train de découper une nouvelle jupe dans une ancienne en très bon état mais pas très saillante. J’ai peur du “fail” (gros jersey stretch à coudre sans surjeteuse…youpi) cependant si cela marche ce sera top ! Les cops sur Instagram on en eu un micro-aperçu… Je suis complètement à la bourre car je devais coudre cette jupe pour l’hiver, mais bon, vous savez ce que c’est…

3- Si ton porte-monnaie ressemblait au coffre-fort de Picsou, quels seraient tes prochains achats “couture”?

Je commencerais par m’acheter un appartement digne de se nom avec un vrai coin couture, et pourquoi pas rêver, une pièce entière même pour en faire un vrai studio ! Ensuite j’achèterais une surjeteuse-de-la-mort-qui-tue, et puis surtout je ferais faire un scan 3D de mon petit corps pour avoir ensuite un buste parfait réalisé !

4- Pourquoi as-tu eu envie d’ouvrir un blog?

Quand j’ai commencé à traîner sur Thread & Needles, je ne voyais pas trop pourquoi toutes ces filles tenaient un blog. Et puis au bout de quelques mois, j’ai compris une chose : tenir un blog c’est se donner une identité et une présence forte, ce qui est un atout MAJEUR pour s’intégrer à une communauté en ligne. Et cette communauté fort sympathique, j’ai eu envie d’y participer pleinement.
Et puis surtout, j’ai eu envie de partager ce que je fais, de montrer ma pratique de la couture. Je patronne pas mal, en petit peu en m’aidant de bouquins, et beaucoup en expérimentant. J’adore bidouiller/bricoler, je m’enrobe de papier nappe pour trouver une forme et dessiner un patron… j’ai l’air d’une momie. (Il me faut vraiment un buste digne de ce nom… ) A l’avenir j’ai très envie de montrer plus précisément comment est né et s’est construit un projet, et donner quelques clés aux camarades qui souhaiteraient s’essayer aux modèles…
Je me suis aussi dit que cela me forcerait à réfléchir sérieusement à mes projets, à ne rien bâcler et que cela m’aiderait à trouver un rythme de production. Alors je me suis lancée. Je ne regrette pas car ce gentil blog à répondu à toutes mes attentes et même bien au delà, notamment grâce aux rencontres, et au wearability projet qui a été une véritable révélation.

5- Quel est ton style? (quel est le type de création que tu aimes réaliser?)

J’aime bien les pièces intemporelles, qui ne semblent pas trop marquées par une décennie ou une tendance. Je cherche un équilibre entre classique et bohème. En art j’aime beaucoup la période 1890-1930, et je suis fascinée par l’influence qu’a eu le japon sur la création occidentale. D’un côté la peinture s’est inspirée des estampes japonaises dès le début du XXe avec les motifs fleuris, les formes cernées, l’étagement des plans, les grands aplats de couleurs (Klimt, Mucha, Matisse…) Et d’un autre côté le Japon a aussi influencé la naissance du design, on le voit bien sur l’art déco, mais cette fois les lignes sont géométriques et plus allégées… jusqu’au Bauhaus où les volumes deviennent ultra-fonctionnels et les lignes très épurées (Charlotte Perrian), une influence différente mais toute aussi forte de l’art nippon.
J’espère que je ne vous ai pas perdus avec mon blabla mais je trouve que cette période de l’art raconte assez bien mon esthétisme ^^. Concrètement je suis plus classique en hiver et plus bohème en été, comme beaucoup d’ailleurs, mais j’aimerais bien réussir à équilibrer cela ! Mon objectif, c’est aussi de me coudre des vêtements confortables mais avec un peu de détail, comme ma dernière robe en jersey avec les cordelettes aux ourlets.

6- Qu’as-tu envie d’apprendre en couture dans les prochains mois?

Je rêve de patronner et coudre un pantalon. Je ne porte quasiment aucun pantalon car ceux du commerce ne me vont pas du tout, mais DU TOUT. C’est pour cela que depuis 2-3 ans je me balade presque toujours en robe ou jupe, et je me lasse un peu… La couture me donner la possibilité de tout porter ! Alors que ma petite taille m’empêche de trouver vestes, manteaux, pantalons adaptés à ma morphologie en magasin. Maintenant tout est envisageable ! Cela me rend extrêmement heureuse, et cela fait beaucoup travailler mes méninges.

7- Quelle est la réalisation qui revêt le plus d’importance à tes yeux ?

J’ai été très émue lorsque j’ai fini ma Bellatrix de Papercut Patterns. C’était la première fois que je cousais une pièce avec une coupe un peu complexe et de belles fintions, sans aucune couture exposée, une jolie doublure, des poches soignées…  Et puis c’était la première fois que j’enfilais une veste type smoking qui m’allait bien !

8- Décris nous ton atelier idéal?

Un bel espace avec plein de lumière, quelques plantes, une vue sur un jardin (qui aurait une piscine), et tout cela dans un pays chaud et une ville sympa, comme Melbourne par exemple.
En vrai je voudrais juste avoir un atelier tout court, parce que pour l’instant je travaille sur mon bureau et ma table à repasser, entre mon lit et la porte, ce qui donne comme vous pouvez l’imaginer un espace particulièrement réduit et peu pratique.

9- Chez quel grand couturier aimerais-tu travailler?

Aucun ! Je suis pas une esclave non-mais ! Et puis j’essaie de prendre soin de ma santé… Plus sérieusement, j’aime énormément la maison Valentino, chaque défilé me donne envie de pleurer tellement je trouve cela beau… D’un autre coté, je suis très séduite par Chanel, qui sait toujours se renouveler (coucou Karl et merci), avec à la fois des robes vaporeuses et des tailleurs à la construction épatante. (à voir le dernier défilé !)

10- Quand couds-tu? A quelle fréquence?

Je dirais que je couds en moyenne tous les deux/trois jours. Mais je passe aussi beaucoup de temps à dessiner, à patronner, à lire des bouquins et regarder des vidéos sur le net, donc pour résumer, la couture, je la vis au quotidien ! En fait je pense que pour beaucoup d’entre nous, la couture relève plus d’un style de vie que d’un simple passe-temps, non ?

11- Où te fournis-tu principalement (pour tes tissus)?

Je suis parisienne alors jusque là j’ai principalement fait les boutiques de Montmartre. J’ai commencé à visiter quelques autres boutiques récemment (brin de cousette, france-duval Stalla, De Gilles…), et j’ai de plus en plus envie de travailler avec de matières naturelles et biologiques, donc je me renseigne et teste et espère dans les années à venir avoir des valeurs sûres que je peux coudre régulièrement. J’ai aussi très envie de m’essayer à la teinture naturelle…

A mon tour de faire circuler la tradition, et je vous invite donc à découvrir, où re-découvrir l’élégante couturière du blog “Le Coussin du Singe” à qui je pose ces quelques questions :

1 – Comment as-tu appris à coudre ?
2 – Qu’est-ce qui te plait le plus dans la pratique de la couture ?
3 –  Où puises-tu le plus d’inspiration pour tes projets de couture ? Quels sont tes influences ?
4 –  Peux-tu décrire ton style ?
5 – As-tu un patron favori ?
6 – Pochette ou PDF ?
7 – Si tu devais te débarrasser de tous tes outils de couture sauf cinq, quels seraient ces essentiels ? (hors MAC)
8 –  Quelques techniques aimerais-tu maîtriser ?
9 – L’astuce couture qui a changé ta vie ?
10 – Si tu pouvais te rendre à trois défilés de haute-couture, lesquels choisirais-tu ?
11 – As-tu d’autres passions que la couture ?

En attendant qu’elle réponde, allez faire un tour sur son blog !

— — —
My dear blogger friend Annie Coton gave me a “Liebster Award”, which is simple badge passed from blogger to blogger, with the attention to put under the spotlight non-famous bloggers.
I’m therefore answering to a few questions and I also have to give you guys some fun facts…

1 – My grandmas taught me basic hand-stitching when I was 7-8 years, and when I was around 12 years old my mum sent me over her friend’s place to learn how to use a machine.
2 – From 8 to 13 I wanted to be a fashion designer. I would sew barbie doll clothes and draw tons of outfits.
3 – Earlier I dropped my scissors on the floor behind my back, it made a huge noise and scared me so much I screamed. I am clumsy and easily frightened.
4 – If I was asked to chose between my MAC (sewing machine in french) and my mac, it would be very hard choose to make.
5 – If my sewing to do list was not that long already, I would sew a new pair of pajamas every months.
6 – I stayed twice in Australia for a few months, this is why I really wanted to make a bilingual blog. (I’m currently trying out solutions to make it clearer to read for you guys, because I know english/french in the same post is a bit of a mess ! If you’re happy I do write in english, please let me know to give me the courage to continue ! )
7 – My favourite piece of clothing was for three years was a very cheap black knit tube skirt from H&M that everyone owns here.
8 – My shoe size is barely 3.5(US)  or 2(UK)
9 – I’ve loved Disney movie Aladdin since I was a little girl, especially Jamsine princess who’s been my hero for as long as a I can remember. I secretly wait to have a costume party that will give me the opportunity to sew and wear a Jasmine outfit. I actually had one as a child but it’s been long since I could fit it…
10 – Today I baught a size 10years sweater and well, it’s true the sleeves are a little short. I also baught a kid’s belt at the same time and I’m so happy with it.
11 – I went to a Lady Gaga concert…


Now the questions from Annie Coton :

1- When will you get back to making a Carme Blouse ? We want a date !

Well, I’ve realized the other day that my sewing list takes me as far as mid-august already, and then I already have a pretty clear idea of what I want to sew next autumn and winter, so… I don’t know. I guess Annie won’t leave me alone until I sew it anyway, so might try and fit it into my june list ?

2- Tell us what your next project is !

A MAKE-OVER ! I love make-overs. I’m altering a simple circle jersey skirt to make a new fitted one instead. Maybe you saw some pieces on Instagram…

3 – If your wallet looked like Uncle Scrooge’s safe, what would be your next sewing purchase ?

Well if I had that much money I would start with buying a real apartment, in which I could set up a real sewing space, and maybe a sewing room actually ! Then I would buy an over-locker, and I would have my tiny body scanned and then have a real perfect dress form made for me.

4- Why did you want to start this blog ?

Well, at first I did not understand why so many sewer where blogging. Then I realized that blogging allowed you to have a strong presence on the web, and therefore be truly part of a community.
But the biggest reason is that I really wanted to share my project, and share HOW I did them, where the inspiration came from etc. I’m really planning to go on deeper about that with the next projects. I hope you guys will enjoy that and be inspired with it.
I also thought that blogging would drive me to be really serious about what I do, and help me find a good production rhythm. So I dived in ! I don’t regret it because it’s given me back what I expected and much much more ! Such as new friends, and deep thinking about what I want to sew and wear (see wearability project).

5- What is your style (what do you enjoy sewing) ?

I like timeless garments, those you don’t know what decade them came from. I also try and find a balance between classic and bohemian. I love the start of the 20th century, when the world of art and design was strongly inspired by Japan in two ways. First way was the colors, the organic subject, the dark lines (Klimt, Much, Matisse…) And then a bit later the influence was more into clean and pure lines. As you can see it in functional and geometric design (Art deco, Bauhaus, Charlotte Perrian).
This might sound a little weird, but I guess it sums up pretty well my tastes in design and clothing. More precisely, I’m a bit more class in winter and bohemian and summer, like a lot of women, but I’d like to try and balance that a little bit more. My other goal is to sew comfortable clothes with a bit of nice detail, like my last knit dress with the twisted trims.

6- What do you want to learn to sew in a close future ?

I would love to draft and sew a pants pattern. I don’t wear pants very often, simply because I can’t find any that fit me well in RTW. For over 2 years now I’ve been wearing dress and skirts 80% of the time. I would like to change that a little. Sewing is so great for me, because it means I can wear all the things I’ve never found my size like pants, jackets, coats… This makes me very very happy. I can’ wait to sew a whole wardrobe ! It keeps me up at night.

7- What’s your most important/cherished piece of clothing you sewed ?

Sewing the Papercut Patterns’ Bellatrix jacket was awesome. I was really move because it looks so lovely and I’d never sewn a more complex garment like that before. And I was also very happy to wear for the first time a blazer that fit me well !

8- Can you describe your dream studio ?

A huge space with lots of light, a few plants, a view over a garden (with a pool of course), and this would have to be in a hot country, and a nice city, like Melbourne for example.
More seriously, I just wish I had a studio at all, because until now I’ve been sewing on my desk and iron table, between my bed and my door, which is quite small and non practical, as you can imagine.

9- For which great couture designer would you like to work ?

None ! I don’t wish to be a slave ! I want to take good care of my heath… haha. I actually adore Valentino, each collection makes me want to cry, the clothes are so beautiful every time ! Chanel also has a special place in my heart, as I love how they present big flawy gowns and tailored suits at the same time. They’re also so good at surprising us and keeping the brand fresh (Hello Karl thank you !)

10- How often do you sew ?

I sew about 2-3 times a weeks, that’s a average. But I spend a lot of time researching, drawing, drafting, reading blogs and book and looking up video tutorials, so sewing is a big part of my daily life ! I think that there are a lot of us for whom sewing is more a lifestyle than a hobby, don’t you think ?

11- Where do you buy your fabric ?

Since I live in Paris I often go to the Montmartre shops, there are like 20 in the same area… I also started visiting other shops in other neighborhood, and I’ve been thinking more and more about try and get organic and or ethic fabrics. I’d love to have a list of durable and healthy material that I would sew frequently without having to look around the whole city every time I need a new shirt. I’m also think about trying natural diyes…

I am now tagging Alice from Le Coussin du Singe. Hop on there to check out her work !

Perfect wardrobe : color experiment

Lorsque j’ai commencé mon grand plan de garde-robe réfléchie, je me suis interrogée sur la question de la couleur. Si j’avais bien réussi à définir ma “saison” :  l’hiver, je n’arrivais pas vraiment à m’identifier à cette palette que l’on me proposait :

When I started to work on my  “perfect wardrobe plan”, I also tried to think about the colors. According to my complexion “winter” these are the colors that are supposed to make me look good. But I’m a but confused when I see them…

5_winter
C’est par ici pour trouver sa saison. You can find your season here.

Trop de rose, trop de vert, quoi ! du jaune ?? et pas beaucoup de couleurs neutres… Il est une chose de définir les couleurs qui vont soit-disant à son teint, s’en est une autre que de trouver celles qui nous vont à NOUS, pas juste à notre teint de manière et général, et qui nous PLAISENT. Parce qu’il faut aussi réussir à les marier et les équilibrer dans son placard.
Sans savoir vraiment où j’allais ou ce que je cherchais à faire, j’ai sorti presque tous mes imprimés. J’ai choisi de sélectionner mes imprimés parce que tous étaient des coups de coeur à l’achat, et beaucoup me permettent d’accessoiriser divers tenues tout au long de l’année. La plupart sont des pièces que j’ai BEAUCOUP portées.

There’s so much pink, green, and what do I see, yellow ?? I can’t even make out the neutral hues here… I think it’s great to know whare colors suit you, but find the colors that you like to wear, and know how to mix and match is a bit harder.  Cause at the end or the day (or the begining acutally) is that you manage to put on a outfit that is cohesive, that looks good on you, and that you enjoy wearing.
Whithout really knowing where I was going or what I wanted to do, I took out all my favorite prints. Most of them are garment I’ve loved buying and that I’ve worn for years, and help enlighten simple outfits all through the year.

On voit tout de suite une harmonie non ?!
Il y a des fringues de toutes les saisons donc je m’assurer que cela échantillonne bien une année complète.

Can’t you see the harmony right away ?
There are garments from each season in this pile, so I cover pretty all year with this sample.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Si l’on prend en compte les touches plus vives des imprimés on arrive sur un nuancier plus large :
Now I add all brighter colors to get a more extended palette.

Et là bim ! On arrive encore à des couleurs qui me plaisent, me vont, et que je porte. Et même la quantité des applats est assez juste. Par exemple, je porte avec joie beaucoup de bleu l’été, par contre même si j’adore le fushia qui apparaît qu’un chouillat ici, je n’ai qu’une seule robe de cette couleur là. J’ai ensuite réorganisé le tout, en prenant compte des quantités de teintes, et j’ai toutefois rajouté du gris, que je porte beaucoup et qui n’apparaissait pas à première vue dans mes applats. Le gris étant cependant obtenu en mélangent plusieurs couleurs, je crois que l’on peut dire qu’il n’était pas bien loin. ^^ Sur la gauche sont des couleurs de bases, et sur la droite des couleurs que je porte plutôt par touche l’hiver, ou bien en all-over l’été mais en essayant de ne pas trop en accumuler

Here again the colors from this one sample of a few garments, seemed to match exactly my tastes and most of my wardrobe ! Even the quantity of color expresses well what I like in colors or aime for. For example, I love to wear blue during spring and summer, and on the contrary even though I like fushia, I only have one piece of clothing that match this color. Then I decided to organize a litlle bit more my palette and put the neutral colors on one side, those I wear a lot (plus grey that was missing, but since it’s a kind of a mix between all colors it was here already I’d dare to say ^^ ) And towards the right are colors I dare to wear solid in summer, but trying not to have to much of them, or in smaller pieces in winter.

 

 

Cette méthode pour arriver à une palette n’est pas très conventionnelle je l’admets, mais au final, si l’on compare avec les couleurs indiqués pour ma “saison”  l’hiver, c’est assez proche. Mais j’aime mieux l’idée d’avoir une palette déjà testée, puisque j’ai puisé les couleurs dans ce que je porte déjà, et équilibrée en fonction des couleurs qui peuvent servir de base, et celles qui peuvent donner un coup de peps par-ci par-là.

I admit it is not a very conventional way to come up with a palette, but it works pretty well for me, and it is funny to see that the colors are not so far from the official “winter” palette. What I like with this palette I’ve come up with, it’s that the colors come precisely from garments I already wear and love, and it should be practical enough, with the seperation between neutral, and brigther colors to wear in small touches.

Je pose  maintenant mon nuancier de base à côté de ce que j’ai cousu depuis l’automne dernier. Cool, je n’ai pas cousu de couleur importable ! +1 pour bibi.
Here’s now the colors I’ve sewn these past months. They fit pretty well into my palette ! Don’t they ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA   >  4_couture

J’ai commencé cette expérience avec l’idée que je ne maîtrisais pas tout à fait les couleurs de ma garde-robe. Au final je vois qu’assez naturellement je me suis constitué ces dernières années une palette plutôt équilibrée.
Si j’avais gardé mes fringues parties dans le tas “à donner” au mois de janvier, je suis presque sûre que l’on aurait trouvé tout un tas de couleurs qui ne rentraient pas dans ce nuancier.
Je pense qu’il n’y a rien de mieux que la recherche personnelle pour répondre à des questions de cet ordre là. Se faire confiance est essentiel. Cela ne veut pas dire fermer les yeux et s’entêter sur des choix datant de 10 ans, mais plutôt trouver des outils propres et une démarche unique pour trouver réponses à ses questions. C’est ce que j’ai fait ici, en mélangeant intuition et logique.
Et comme on évolue chaque jour, les réponses changent aussi !

I started this experiment because I had the idea that I didn’t know what I was doing with my wardrobe color palette. In the end I realise that it is actually rather cohesive enough. And I’m pretty sure that if I could look into all the garments I gave away last january, I would find lots of colors that don’t match this palette.
In my opinion, personnal reasearch and experiment is the best to find answers to questions like this one. It is also important to trust your guts. I don’t mean being blind and stick to 10 year old choices, but rather find the tools and a unique process to sort out things in your own way. It is what I feel like I did here : mix intuition and logic.

Que vais-je faire maintenant de tout ça ?
Je pense imprimer, ou plutôt mettre dans mon smartphone cette palette, afin de l’avoir toujours avec moi lorsque je fais les magasins de tissus, les boutiques de fringues (ce qui est de moins en moins fréquent), ou bien encore les fonds de tiroirs des copines ^^. Non pas pour m’interdire quoi que ce soit, mais plutôt pour m’aider à garder un cap et un équilibre, et à trancher sur certains achats lorsque j’hésite… Dans les magasins de tissus  je me sens parfois complètement perdue. Lorsque cela fait déjà vingt minutes que je regarde tout un tas de rouleaux, j’ai l’impression de ne plus rien voir >_< Ça vous arrive aussi ?

So, what I am doing with all this now ?
I thought I would print, or rather copy into my smartphone this palette, in order to have it with me at all times, especially when I’m going fabric shopping, clothes shopping (less and less frequent), or when I’m sorting out garments friends want to give away. Not that I want to forbid my self colors out of this palette, rather I intend it as a helping tool to keep a clear direction and the right balance, and help me decide when I’m not sure about getting something.. Sometimes in fabric shops I get so confused, feeling drown in colors and patterns, not being able to see anything after 20mn among hundreds of rolls… don’t you get that feeling ?

 

 

Il y a plein d’articles à ce sujet, vous en avez sans doute déjà lus, voici une petite sélection de ceux qui m’ont plus :
There are so many articles about the subject of color in your wardrobe. You might have read some aldready, here are the ones I liked :

– Sarai from Colette, “Organizing your palette”.
– New at forty, “4 season color analysis”.
– Éleonore Klein, “De la couleur, et de sa répartition”.

 

Have a nice sunday !

The perfect wardrobe (en)

(les frenchies, c’est par ici pour vous)

I’m a super emotional girl, the kind who can get really really excited with anything, if it pushes the right button.
Let me explain :

Have you heard about Eléonore Klein’s Wearability Project (founder of Deer and Doe) ? After she realized she wore only half her clothes and very few of which she actually sewed, she decided to go on a drastic process to optimize her wardrobe, aiming for a perfect mix of comfort and style. While thinking of how to clutter and better her closets, she designed an easy-to-follow process that I took on immediatly. There are 4 steps : Sort outAnalyzePlanWear (she’ll be displaying outfits on her blog)

Her post inspired me so much that it gave me the energy to empty my closets right away. I’ve been struggling for years with dressing properly, mostly because I’m so tiny and I just can’t find enough clothes that fit me nicely, and also because I have so many things that don’t match and look bad together. Reading Eleonore’s organized thoughts was the perfect leverage I needed to organize mine, and planning what I’d been thinking for a while without taking real action.

Sort out

InstagramCapture_c99d58a5-aa78-4cd1-8515-6141f1facb2fNB

I emptied my very full chest of drawers at once  (they were all threatening to collapse). After complaining for over 6 months that I didn’t have enough space, I was now the happy owner of nearly one empty drawer. I was kinder on my actual wardrobe (the one whith hangers, not to confuse anyone) since I wear 95% of my dresses. 😀
I sorted out three piles of clothes :
1 ) TRASH : most of these garments are the ones I looove. They’re just so worn out that it was really time to say goodbye. No pity no tears.
2 ) GIVE : there are so many pieces of clothes I never wear… for most of them, the reason is that they don’t fit properly my tiny body and I just don’t feel comfortable wearing them, a good amount were given by friends or family emptying their own closets and don’t match my style well enough, and then are left a few outdated pieces. All this will go to charity.
3 ) MAKE OVER/COPY : in this pile are clothes I looove but just never wear, wich means I should try to transform them in order to give them a second chance. Yeah, I don’t wanna be a clothes bully…

Analyze

1 – After throwing away so many loved and worned out pieces of clothes, I realized what I liked the best were plain knit tops and dresses, those you can wear with anything. I like them fitted, but not too tight either. These will be COPIED.

2 – Better try and get quality than quantity, so I promise I’ll stop hill up friend’s and family’s left overs. I need to be more conscientious.

3 – I reached 25 this year, and I am now very familiar with my body shape. I know what suits me and what doesn’t. I want something ? Then I’ll SEW it  (I’m done buying clothes that don’t fit me properly just because I think I don’t have a choice, I do now : I can sew) About that, have you noticed the little women in the blog header ? These are actually me. I drew them from photographs last summer – thanx dad – and have been using them to draw clothes and store patterns ever since :

The Tiny Tailoress Silhouette

The Tiny Tailoress Silhouette

Plan

I’m not trying to bore you to death with this post, so let’s talk now about what I’ll be doing to get my perfect wardrobe and how it will impact the blog.

I decided to organize my sewing into 3 different categories. I don’t have specific quantitative goals, this is just a way to find a balance in what I create. (and occasionally buy)

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

tinytailoress_TWP_need

Need – I have a cruel lack of basics… these will be mostly jersey knits.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

tinytailoress_TWP_must

Must — Here we have some challenge to take on. I want to be able to sew this kind of tricky garments. They are actually the type of clothes I have the worst time finding in shops because of my tiny size. (well except for the panties, my butt is the only body part with a regular size ^^)

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

tinytailoress_TWP_want

Want — In this last category are the clothes I would love to sew and wear, those I dream about while falling asleep or hanging out on Pinterest. Here are a few sketches, but a there are dozens more, some of wich I already bought or drafted the pattern. If you read french and frenchie’s blogs, it might remind you of the couture CC de Clo’s, … She’s been working for a while on two kinds of sewing : CC – coup de coeur (crush) et BB – besoin de basiques (basics need). If you read french and this is interesting to you, look up her article on the subject !

Conclusion

In order to follow this plan with diligence and have a chance at reviving my wardrobe, I designed a grade system for upcoming projects. It will help me monitor my creations and put some spices into the blog. I had thought about doing something of this kind before, but until I really analyzed my wardrobe and organized my sewing, I wasn’t sure what it should display.

I haven’t named this cuty tool yet (any ideas ?), but this is what it will look like :
tiny_tailoress_notation

tech : technical progress and level of finish. To sum up, how proud I am ^^.
comfort : coziness,  good/right fabric, fit.
style : wearability according to TWP.
cost : money and time spent given the final result.

This heart grading tool will allow me 3 or 4 times a year to look back on my making and see what’s the average in each category. Hopefully it will help me improve my faults and accompany me into making durable and comfortable clothes.

Are your inspired with this Wearability Project ? (anyway, if you read it all THANK YOU, I love english but writing such a long article is tough on me !^^)
Des bisous

This is Eleonore Klein’s banner you can use

Next  : Some Deer and Doe !

Une garde-robe parfaite

(international fellas, english version is here)

Un simple battement de cils peut provoquer chez moi une tempête d’émotions.
Je suis du genre très sensible, ultra-réactive, et passionnée….
Explications en texte et en images :

Vous avez peut-être déjà entendu parler du Wearability Project de Eléonore Klein (Deer and Doe), si ce n’est pas le cas je le vous le présente en quelques mots. Après s’être rendu compte qu’elle ne portait que très peu de pièces de sa garde-robe, et même très peu des vêtements qu’elle coud, Éléonore a décidé de “Désencombrer [sa] garde-robe des vêtements [qu’elle] ne met jamais, et commencer à envisager les vêtements que [qu’elle] coud dans la durée.” Sa démarche se construit autour de quatres points : TrierAnalyserPlanifier – et enfin Porter (en documentant sur son blog ses tenues)

Son article très intéressant a été pour moi un réel coup de fouet ! Depuis des années je “souffre” d’une garde-robe disparate et de vêtements qui me vont très mal (ma petite taille étant loin des standards). Je fais du tri de temps en temps, mais malgré tout, je porte 50-60% de mes vêtements seulement, et pourtant j’accumule de plus en plus de pièces, tout en continuant à me sentir en permanence mal habillée…. La démarche structurée d’Éléonore m’a aidée à mettre de l’ordre dans mes idées, et m’a poussée à mettre par écrit ce que j’avais déjà plus ou moins en tête…

Trier

InstagramCapture_c99d58a5-aa78-4cd1-8515-6141f1facb2fNB

Ultra-motivée, j’ai vidée entièrement ma commode (celle qui menace de s’écrouler tellement elle est pleine). Résultat : après m’être plainte depuis 6 mois que je n’avais plus de place, et bien j’ai récupéré presque un tiroir entier. La penderie a subi moins de pertes, en partie parce que je porte quasiment toutes mes robes :-D.
Mon tri s’est fait en trois tas :
1 ) À JETER : cette pile compte une bonne partie de mes fringues préférées mais qui sont en miettes, tachées, déformée, décolorées d’avoir été trop portées… pas de pitié.
2 ) À DONNER : tellement de fringues que je ne porte pas… pour la plupart parce qu’elles ne sont pas bien taillées pour mon petit corps, et beaucoup aussi sont des vêtements données par des amies/famille mais qui ne collent pas à ma garde robe, ou simplement des achats qui ne me plaisent plus, qui “datent”.
3 ) À TRANSFORMER/COPIER : cette pile contient des fringues que j’aiiiime mais que je n’arrive pas à porter, souvent parce que la forme ne convient pas à ma morphologie. Je les garde sous le coude, on n’est pas des brutes quand même…

Analyser

1 – En jetant tout un tas de fringues usées, je me suis rendue compte que j’adorais les t-shirts et robes simples en jersey, assez ajustés mais pas trop moulants, unis. C’est donc des pièces à racheter, et surtout à coudre !

2 – Mieux vaut la qualité que la quantité, je vais donc être plus consciencieuse lorsqu’amies ou ou famille me proposent des vêtements dont elles souhaitent se débarrasser.

3 – Je connais maintenant ma morphologie, je suis donc très motivée pour me coudre des vêtement qui me vont parfaitement de par la coupe et de par la TAILLE.  (fini les fringues achetées trop grandes par dépit, maintenant si je veux un truc précis, je le couds !) D’ailleurs, à ce propos, les petits perso qui agrémentent le header de se blog ne sont pas anodins, ce sont des silhouettes que j’ai tracées à partir de photos de moi l’été dernier – merci papa – et qui me servent depuis à dessiner des tas de vêtement et à ranger mes patrons 🙂

The Tiny Tailoress Silhouette

The Tiny Tailoress Silhouette

Planifier

Le but de se post n’étant pas de vous barber mais bien de vous tenir en haleine quant à la suite des évènements, voici donc comment cette analyse va changer pour ma couture et impacter ce blog.

J’ai décidé d’organiser ma couture en trois catégories. Pas d’objectifs de chiffres particuliers ni de pièces à absolument coudre, mais cette segmentation me permettra d’y voir plus clair dans ce que je couds/achète, afin de rééquilibrer ma garde-robe.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

tinytailoress_TWP_need

Need – Ce sont les basics qui me manquent cruellement. Quasiment que des pièces en jersey…

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

tinytailoress_TWP_must

Must — Ce sont mes défis persos : les vêtements que je souhaite apprendre à coudre, toujours dans l’optique d’une garde-robe parfaite. Techniquement ce sont les choses que je n’ai pas encore cousues, et il s’avère que ce sont aussi les fringues que je GALÈRE le plus à trouver à ma taille dans le commerce. (enfin pas pour la culotte, j’ai des fesses de taille standard, contrairement à tout le reste de mon corps ^^)

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

tinytailoress_TWP_want

Want — Dans cette catégorie, des vêtements que j’ai envie de porter, de coudre, des pièces qui me font rêver quand je m’endors le soir où quand je traîne sur Pinterest. J’en ai mis quelques unes ici, il y en a des tas déjà dessinées voir patronnées. Cela correspondrait à la couture CC de Clo’s, si vous suivez son blog… La jolie Clo travaille déjà sur une couture raisonnée depuis quelques temps, qu’elle sépare entre deux catégories : CC – coup de coeur et BB – besoin de basiques. Si la thématique vous intéresse allez lire son article sur le sujet !

Pour conclure

Dans le but de poursuivre avec assiduité mon plan de sauvetage de garde-robe, j’ai imaginé un petit outil de notation pour surveiller mes créations et agrémenter ce blog. J’y pensais avant qu’Éléonore nous embarque dans son Wearability Project sans savoir vraiment quoi mettre dedans.

Cet outil n’a pas encore de nom mais devrait donc ressembler à ça :
tiny_tailoress_notation

tech : progrès techniques ou qualité des finitions. À quel point je suis fière de moi quoi ^^.
comfort : confort du vêtement, choix du tissus, qualité de l’ajustement etc.
style : portabilité selon les principes de TWP.
cost : temps et argent dépensés au vu du résultat final.

Cette grille de petits cœurs me permettra 3 ou 4 fois par an de faire la moyenne de chaque critère et de voir les points à améliorer. Tout ça dans l’idée d’avoir de jolies fringues confortables et durables.

Et vous, ça vous inspire ce Wearability Project ? (en tout cas si vous avez tenu jusqu’à la fin de cet article, bravo, et surtout merci !^^)
Des bisous

PS : Du Deer and Doe bientôt sur ce blog !